Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Vidéo] 5 janvier 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : le conflit est à un tournant (Southfront)

par South Front 5 Janvier 2017, 17:50 Rapport de guerre Syrie 5 janvier 2017 Articles de Sam La Touch

5 janvier 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : le conflit est à un tournant
Article originel : Syrian War Report – January 5, 2017: Conflict Is Heading To Its Turning Point
South Front


Traduction SLT

L'accord de cessez-le-feu qui est entré en vigueur le 30 décembre et qui constituait le premier pas aux négociations d'Astana sur le règlement du conflit syrien, est resté fragile à travers la Syrie. L'intensité de combats observés dans les provinces d'Alep, Hama, Daraa et Quneitra a été nettement réduite. Les combats ont continué dans la Ghouta Orientale et dans Wadi Barada près de Damas.

Cela peut être expliqué par les limitations de l'influence de la Turquie sur les groupes de miliciens dans ces zones, Ankara n'a pas réussi à pousser la partie "prétendue modérée" de l'opposition à se séparer de Jabhat Fatah Al-Sham (autrefois Jabhat Al-Nosra) et par le caractère particulièrement important de ces zones pour le gouvernement syrien. Donc, les miliciens et les forces gouvernementales ont continué des opérations offensives l'une contre l'autre dans ces zones.

L'armée syrienne et ses alliés sont maintenant particulièrement intéressés par la libération de la zone de Wadi Barada parce que cela leur permettra de sécuriser la ligne d'approvisionnement en eau de la capitale syrienne.

En attendant, les forces armées turques et les groupes de miliciens pro-turcs ont continué leurs tentatives pour reprendre la ville syrienne d'Al-Bab au nord de la Syrie contrôlée par l'Etat islamique (EI), mais ont échoué à réaliser le moindre résultat notable. La ville est toujours en partie encerclée et les forces turques n'ont pas pénétré dans les lignes de défense de l'EI construites sur la ligne de front. À son tour, des unités de l'EI ont continué leurs contre-attaques, visant le personnel militaire turc à l'ouest d'Al-Bab. Mercredi, au moins un soldat turc a été tué et 4 blessés dans l'attaque de l'EI.

Des médias turques ont aussi diffusé des rapports selon lesquels des avions de guerre russes et turques ont conduit des attaques aériennes communes contre des cibles de l'EI près d'Al-Bab. Mais il n'y a aucune confirmation officielle de ce fait par le ministère de la Défense Nationale russe.

Des unités de l'EI auraient reculé des zones à l'ouest de Palmyre après qu'elles aient subi des pertes humaines majeures suite aux bombardements aériens et d'artillerie par les forces gouvernementales. Les miliciens de l'EI se seraient retirés des zones près de la base aérienne de Tyas tenue par le gouvernement qu'ils n'ont pu reprendre à l'armée syrienne et ses alliés. Plus de 250 membres de l'EI ont été tués et environ 40 unités d'équipement militaire ont été détruites par les forces gouvernementales lors des combats pour la base aérienne de Tyas.

Les forces kurdes du YPG, soutenues par l'aviation de la coalition menée par les États-Unis, ont continué leurs opérations militaires dans la campagne du Nord-Ouest de Raqqa. Le but tactique des YPG est de remonter leur première ligne pour construire un point d'appui afin de lancer de nouvelles opérations offensives dans les directions du sud et du Sud-est.

Globalement, le conflit est maintenant dans une phase intermédiaire et l'avenir dépendra des prochains pourparlers d'Astana et de l'attitude des acteurs Occidentaux majeurs envers cette initiative "irano-syrio-turco-russe".

 

[Vidéo] 5 janvier 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : le conflit est à un tournant (Southfront)

Haut de page