Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Vidéo] 6 janvier 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : L'Etat islamique a subi des pertes humaines majeures en Syrie (Southfront)

par South Front 6 Janvier 2017, 17:13 Rapport de guerre Syrie EI Pertes Articles de Sam La Touch

6 janvier 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : L'Etat islamique a subi des pertes humaines majeures en Syrie
Article originel : Syrian War Report – January 6, 2017: ISIS Suffers Major Casualties Across Syria
South Front

Traduction SLT

Selon des sources pro-gouvernementales,120 membres de l'Etat islamique (EI) ont été tués et 10 unités de matériel militaire détruites, par l'armée syrienne dans les combats récents près de la base aérienne de Tyas à l'ouest de Palmyre. Les principaux combats ont eu lieu près du village de Sharifah où l'EI continue ses tentatives pour faire pression sur les forces gouvernementales pour couper les voies d'approvisionnement de la base aérienne de Tyas.

Plus tôt en janvier, les rapports ont  révélé que des unités de l'EI se retiraient de la zone de la base aérienne de Tyas. Maintenant, il est clair que ce mouvement était une manoeuvre qui avait pour objectif de regrouper et de préparer de nouvelles opérations offensives.

L'armée syrienne a aussi repoussé une avance de l'EI sur la base aérienne de Kuweires dans la direction de Deir Hafer dans la province d'Alep. Des sources pro-gouvernementales ont déclaré qu'environ 40 membres de l'EI ont été tués et 5 véhicules ont été détruits dans les combats. Des sources proches de l'EI ont déclaré qu'un 'grand nombre' de forces du régime a été aussi détruit.

Tant les forces gouvernementales syriennes que les groupes de miliciens (surtout Jabhat Fatah Al-Sham et Ahrar Al-Sham) ont continué les opérations militaires actives les uns contre les autres dans la zone de Wadi Barada, localisée au nord-ouest de Damas.

Le 5 janvier, l'armée syrienne, les forces de défense nationales et le Hezbollah, supportés par des avions de chasse et des unités d'artillerie, se sont avancées vers les positions appartenant aux groupes de miliciens dans Ayn Fijah, Ayn Khadra et Baseema. Environ 55 terroristes ont été tués suite aux tirs d'artillerie. Le 6 janvier, les forces gouvernementales ont continué à développer l'élan dans ces directions. Des sources pro-miliciennes ont continué à accuser les forces gouvernementales pour les frappes militaires intenses dans la zone, défendant de facto les terroristes de Jabhat Fatah Al-Sham.

Ayn Khadra et Baseema sont des villages contestés de facto entre les forces pro-gouvernementales et les groupes de miliciens menés par Jabhat Fatah Al-Sham. Plus tôt en janvier, l'armée syrienne est aussi entrée dans Ayn Fijah, mais a échoué à prendre le plein contrôle de la zone.

Le 5 janvier, les Kurdes du YPG, soutenus par les avions de chasse de la coalition menée par les États-Unis et des conseillers militaires, ont repoussé une contre-offensive de l'EI dans la zone de Jabar dans la province de Raqqa. Des sources proches des YPG prétendent que 49 membres de l'EI ont été tués dans les combats.

En attendant, 850 conscrits auraient rejoint "les Forces d'Autodéfense de Rojava" (HXP) pour une formation de 45 jours. Le commandant en chef de HXP est Renas Roza, qui était le commandant YPG dans Ras Al-Ayn. La tâche principale de l'HXP est de conserver les zones saisies localement par les unités YPG.

Les Forces armées turques ont déployé plus de troupes et d'équipement militaire pour l'offensive menée par la Turquie sur la ville syrienne d'Al-Bab tenue par l'EI. La situation compliquée sur la ligne de front a poussé Ankara à déployer de plus en plus de forces pour l'opération militaire au nord de la Syrie.

Selon des rapports, il y a jusqu'à 7,000 combattants impliqués dans l'offensive sur Al-Bab. Quarante et un officiers turcs et soldats ont été tués depuis le début de l'Opération de Protection "lBouclier de l'Euphrate", selon l'armée turque.

[Vidéo] 6 janvier 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : L'Etat islamique a subi des pertes humaines majeures en Syrie (Southfront)

Haut de page