Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Affaire Tarnac : la justice écarte définitivement la qualification terroriste (La Croix)

par Flore Thomasset 11 Janvier 2017, 17:10 Affaire Tarnac Non lieu Justice France

JPEG - 39.2 ko

La Cour de cassation a décidé, mardi 10 janvier, que les principaux protagonistes de l’affaire de Tarnac ne seront pas jugés pour terrorisme.

La Cour de cassation a tranché. Les membres du « groupe de Tarnac », poursuivis depuis huit ans pour sabotage de lignes SNCF, ne seront pas jugés pour terrorisme. Cette décision a été prise mardi 10 janvier.

En juin, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris n’avait pas retenu cette qualification, ouvrant la voie à un procès devant un tribunal correctionnel. Le parquet général s’était pourvu en cassation.

Un dossier vidé

En 2008, l’affaire Tarnac avait fait grand bruit. Michèle Alliot-Marie, alors ministre de l’intérieur, avait largement médiatisé l’arrestation puis la mise en examen de huit militants qualifiés de « groupuscule d’ultra-gauche, mouvance anarcho-libertaire ». Parmi eux, Julien Coupat et son ex-épouse Yildune Lévy. Ils étaient tous soupçonnés d’une série de dégradations et de sabotages sur des lignes de TGV de la SNCF. Les huit mis en cause avaient nié leur implication.

Haut de page