Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Double posture de François Hollande et du parti socialiste français à l'égard de l'Etat islamique ?

par SLT 2 Janvier 2017, 19:54 Mossoul François Hollande EI PS Irak Génocide France Articles de Sam La Touch

Au moment de la bataille de Mossoul, le chef de guerre Hollande est monté au front pour soutenir les troupes françaises et encourager la lutte contre l'Etat islamique (EI) en Irak. Les troupes françaises ne participent pas directement au combat mais soutiennent et forment les Peshmergas dans la bataille de Mossoul. Mais paradoxalement, la participation française à la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) emmenée par les États-Unis est désormais significativement amoindrie depuis le départ, du groupe aéronaval  constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle. Le porte-avions est rentré à Toulon depuis plusieurs semaines et devrait subir en 2017 une réfection de 18 mois.

Double posture de François Hollande et du parti socialiste français à l'égard de l'Etat islamique ?

C'est donc des opérations militaires relativement restreintes que va soutenir le chef de guerre français Hollande en Irak contrairement à l'engagement russe en Syrie ou étatsunien en Irak contre l'EI.

Et en France, son parti semble aussi montrer un engagement moins marqué que ses concurrents sur la scène politique. En effet, selon Reuters, les députés français ont "invité" le gouvernement à reconnaître "le génocide" commis par l'Etat Islamique en Syrie et en Irak à l'encontre des minorités religieuses afin de poursuivre ses responsables devant la justice internationale" mais paradoxalement le parti socialiste s'est abstenu alors que tous les autres partis ont voté cette motion. "Le groupe PS s'est abstenu, la résolution ne faisant pas référence "aux centaines de milliers de victimes du régime syrien" ni aux bombardements de la ville d'Alep, en Syrie." (Reuters, 8.12.16 France : l'Assemblée qualifie l'Etat islamique de "génocidaire"). Comme si les bombardements de la ville d'Alep ou bien de la ville de Mossoul (?) était comparable aux crimes à caractère génocidaire commis par l'EI à l'encontre de ceux qui ne partagent pas leur croyance islamique extrême. Il semble que le PS français ait tendance à confondre ou amalgamer crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Alors que les Français ont subi de plein fouet la barbarie des terroristes djihadistes sur leur sol, une telle mansuétude ne peut qu'être surprenante En somme, le PS refusant de différencier le régime d'Assad de l'EI s'abstient de voter une loi reconnaissant le caractère génocidaire d'un groupe terroriste islamique radical opérant en Irak, en Syrie mais aussi en ... France. En matière de lutte contre un terrorisme radical islamique aux méthodes génocidaires, on a connu plus mobilisé, plus indigné et plus inspiré.  

Lire aussi : - Les Républicains, l'UDI et le Front de Gauche votent le caractère génocidaire de l'Etat islamique, les Socialistes s'abstiennent !


Il faut dire que le parti socialiste est coutumier du fait si on se remémore sa position trouble lors du génocide au Rwanda en 1994 et encore actuellement. 

Haut de page