Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

INTERDIT AUX NOIRS ET AUX MUSULMANS : LE JOURNALISME POLITIQUE EN PRIME TIME. (Panamza)

par Panamza 22 Janvier 2017, 01:49 Journalisme Politique PAF Discrimination France Représentation

INTERDIT AUX NOIRS ET AUX MUSULMANS : LE JOURNALISME POLITIQUE EN PRIME TIME. (Panamza)

Voici les visages des 16 journalistes de la presse écrite et audiovisuelle qui ont co-animé les 7 débats diffusés depuis novembre et relatifs aux primaires de la droite, du centre et de la gauche.

Leurs patronymes :
-David Pujadas (France 2)
-Léa Salamé (France 2)
-Fabien Namias (Europe 1)
-Laurence Ferrari (I-Télé)
-Ruth Elkrief (BFM TV)
-Apolline de Malherbe (BFM TV)
-Laurent Neumann (BFM TV)
-Gilles Bouleau (TF1)
-Elizabeth Martichoux (RTL)
-Alexandra Bensaid (France Inter)
-Matthieu Croissandeau (L'Obs)
-Hervé Favre (La Voix du Nord)
-Jean-Pierre Elkabbach (Europe 1)
-Nathalie Saint-Cricq (France 2)
-Alexis Brézet (Le Figaro)
-Michaël Darmon (I-Télé)

Censés représenter la diversité et le pluralisme de la presse française, AUCUN n'est de culture musulmane et d'origine afro-maghrébine.

En période électorale et à une heure de grande écoute, le journalisme politique continue -en 2017- d'être la chasse gardée d'une communauté blanche, politiquement atlantiste et culturellement judéo-chrétienne.

Digne d'un faire-valoir, le seul journaliste politique d'origine maghrébine à exercer à l'antenne en soirée (Karim Rissouli, France 2) se contente essentiellement de seconder ses interviewers en chef (David Pujadas et Léa Salamé) et de rapporter les "tendances en direct sur Twitter"...

Détail à noter : plus de la moitié de ces 16 journalistes ont déjà tenu dans le passé des déclarations pro-israéliennes ou cultivé des liens étroits et documentés par Panamza avec le Crif.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page