Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Vidéo] 10 janvier 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : les Etats-Unis intensifient leurs opérations sur les champs de bataille syriens et irakiens (Southfront)

par South Front 10 Janvier 2017, 19:25 Rapport de guerre Syrie USA Forces spéciales Raqqa Turquie Al-Bab EI Terrorisme Articles de Sam La Touch

10 janvier 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : les Etats-Unis intensifient leurs opérations sur les champs de bataille syriens et irakiens
Article originel : Syrian War Report – January 10, 2017: US Intensifies Operations At Syria-Iraq Battlespace
South Front


Traduction SLT

 Des bombardements intenses d'artillerie et de roquettes ont été rapportés au sud d'Alep le 9 janvier et le 10 janvier alors que les forces gouvernementales et la coalition menées par les groupes de miliciens de Jabhat Fatah Al-Sham se visaient dans la zone. Ceci montre clairement que l'armée syrienne et ses alliés doivent toujours conduire un certain nombre d'opérations offensives à l'ouest et au sud-ouest d'Alep pour construire une zone tampon autour de la ville et défendre les zones peuplées des bombardements effectués par les groupes de miliciens.

Les combats entre l'armée et les miliciens ont continué près de l'autoroute de Salamiyah-Homs où Jabhat Fatah Al-Sham et ses alliés ont lancé une offensive plus tôt cette semaine. Les miliciens n'ont pas réalisé de gains dans la zone, mais leur opération constitue une menace à la voie d'approvisionnement gouvernementale à Alep. L'armée syrienne déploie des renforts.

Le groupe kurde YPG, soutenu par la coalition menée par les États-Unis, a saisi un nombre important de villages, y compris Jib Shaair, Saryan, Harmalah et Al-Hedy, aux terroristes de l'EI dans la province de Raqqa. L'offensive soutenue par les États-Unis montre que son objectif est de fermer le nord-ouest de la poche de Raqqa tenu par l'EI avant de se rapprocher des lignes de défense de l'EI autour de la capitale auto-proclamée du groupe terroriste. À son tour, I'EI met en œuvre une approche défensive fluide, se retirant des sites de défense organisés près de Raqqa et contre-attaquant tactiquement contre les forces menées par les États-Unis dans un certain nombre de directions.

Les Forces armées turques et les groupes de miliciens pro-turcs cernent la vile d'Al-Bab dans sa direction orientale. Des forces turques ont saisi le village de Zammar et ont défié les unités de l'EI dans Bzaah et Suflania. Si les forces turques réussissent, Qabasin, une zone défensive clé de l'EI à l'est d'Al-Bab, deviendra leur prochain objectif. Les miliciens pro-turcs et l'armée turque cherchent à encercler Al-Bab pour constituer un point d'appui pour une opération visant à reprendre cette ville à l'EI. Toutes les tentatives précédentes d'entrer et de saisir Al-Bab d'un seul côté - à l'ouest - ont échoué, infligeant des pertes humaines notables aux miliciens pro-turques et à l'armée turque.

Les membres des forces spéciales étatsuniennes ont effectué une opération terrestre dans la province de Deir Ezzor visant à capturer les leaders du groupe terroriste de l'EI, selon des reportages dans les médias et des commentaires par des officiels de la coalition menée par les États-Unis. L'opération aurait prétendument eu lieu près d'une ville du nord de la province de Deir Ezzor dimanche.

Selon des reportages dans les médias, les troupes, qui ont atterri grâce à quatre hélicoptères, ont passé environ 90 minutes dans la zone, puis sont parties en emportant des captifs de l'EI et des corps de miliciens de l'EI. Des forces étatsuniennes auraient prétendument intercepté un véhicule sensé transporter des membres importants de l'EI. [Selon une source anonyme du Washington Post] le raid aurait tué environ 25 membres de l'EI et aurait capturé environ 2 personnes. La réticence du Pentagone à fournir un commentaire détaillé de l'opération montre qu'il n'y a pas eu de membres vraiment importants du groupe terroriste qui aient été tués ou capturés par les forces spéciales étatsuniennes.

Washington augmente son activité militaire contre l'EI sur le champ de bataille en Syrie et en Irak tandis que Damas, Ankara, Moscou et Téhéran se préparent pour "les pourparlers d'Astana" qui devraient conduire à une solution politique de la crise en Syrie.

[Vidéo] 10 janvier 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : les Etats-Unis intensifient leurs opérations sur les champs de bataille syriens et irakiens (Southfront)

Haut de page