Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Vidéo] Soutenu par Dieudonné, Benoît Hamon dénonce une "manipulation médiocre" (Huffington Post)

par Huffington Post 28 Janvier 2017, 08:13 Hamon Dieudonné Soral Primaires socialistes France Articles de Sam La Touch

 
 
 

À chaque primaire son soutien (très) gênant. De la même manière que François Fillon avait obtenu le soutien du groupe d'extrême droite "Riposte laïque" pendant l'entre-deux tours de la primaire de la droite, Benoît Hamon a récemment reçu les soutiens d'Alain Soral et Dieudonné, à quelques jours du second tour de la primaire de la gauche contre Manuel Valls.

"Cette démarche ne laisse personne dupe: loin d'être un soutien, il s'agit d'une manipulation médiocre visant à diviser ceux qui ont pour adversaire le racisme et l'antisémitisme", dénonce ce vendredi 27 janvier le député des Yvelines dans un communiqué.

Plus loin, il s'insurge contre "les escroqueries de l'extrême droite et des courants conspirationnistes et antisémites qui cherchent à parasiter le débat démocratique entre candidats de gauche" (communiqué ci-dessous).

Le 25 janvier sur son site Égalité & Réconciliation, Alain Soral appelait à voter Benoît Hamon dans le but de "sortir Valls de la présidentielle". Le lendemain, le polémiste d'extrême droite était rejoint par Dieudonné qui a appelé dans une vidéo ses partisans "à jouer la carte du tout sauf Valls".

Une position pas très étonnante quand on se souvient que c'était Manuel Valls, alors ministre de l'intérieur, qui avait en 2013 obtenu l'interdiction d'un spectacle de Dieudonné. Interdiction qui avait largement été condamnée dans les colonnes du site conspirationniste de son comparse Alain Soral.

Hamon et la mouvance Dieudonné/Soral

Diffuser un communiqué pour dénoncer la doublette Dieudonné/Soral peut paraître contradictoire venant de Benoît Hamon. Pour ce dernier en effet, chaque évocation politique des deux polémistes est une occasion pour les concernés de se faire de la pub à peu de frais...

 

Lire la suite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page