Les négociations sur le règlement du conflit ukrainien au sein du Format Normandie ont eu lieu, ce samedi 18 février, avec la participation des ministres allemand, ukrainien, français et russe des Affaires étrangères en marge de la conférence sur la sécurité de Munich.

Sigmar Gabriel, ministre allemand des Affaires étrangères, a déclaré que son pays entretenait d’étroites relations avec les États-Unis, sans manquer de rappeler qu’il fallait sauvegarder le cadre des négociations au sein du Format Normandie.

« Les pourparlers en marge de la conférence de Munich ont donné de bons résultats. Les ministres ukrainien, français, allemand et russe des Affaires étrangères se réuniront encore dans les prochaines semaines », a-t-il ajouté.

S’exprimant à la conférence sur la sécurité de Munich, Sigmar Gabriel a mis en garde les pays de l’OTAN contre le danger d’une course aux armements sous pression du nouveau gouvernement américain.

Il a déclaré que le gouvernement de Berlin ne devait pas céder aux pressions américaines visant à contraindre l’Allemagne à augmenter son budget de défense

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a déclaré que l’Allemagne reste déterminée à atteindre l’objectif fixé par l’OTAN, mais qu’il serait difficile d’augmenter rapidement son budget de défense à 25 milliards d’euros (26,5 milliards de dollars).

« Les pays de l’OTAN ne doivent pas se laisser entraîner dans une nouvelle course aux armements après le changement de gouvernement aux États-Unis. Le monde ne sera pas forcément plus sûr en augmentant les dépenses en armements », a dit M Gabriel.