Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colonisation et crimes contre l’humanité : une majorité des Français partagent la position de Macron (TSA Algérie)

par TSA Algérie 18 Février 2017, 09:26 Algérie Colonialisme France Crimes contre l'humanité Sondage Françafrique Articles de Sam La Touch

Colonisation et crimes contre l’humanité : une majorité des Français partagent la position de Macron


Les déclarations tenues par Emmanuel Macron durant sa visite en Algérie divisent l’opinion publique française. Dans un sondage exclusif commandé par TSA auprès de l’un des principaux instituts de sondage français, l’Ifop, 51% des Français affirment être d’accord avec les déclarations de Macron sur le fait que « la colonisation est un crime contre l’humanité ». Tandis que 52% des Français interrogés estiment que « le gouvernement français devrait présenter des excuses officielles pour les meurtres et exactions commis durant la colonisation ».
« Crime contre l’humanité » : des divisions malgré une légère majorité

Au sujet des déclarations du candidat aux présidentielles françaises sur la caractérisation de la colonisation comme « crime contre l’humanité », 17% des Français disent être « tout à fait d’accord » et 34% sont « plutôt d’accord ». En contraste, 22% des personnes interrogées affirment être « pas tout d’accord » avec les déclarations de Macron. On note une disparité importante entre femmes et hommes sur le sujet. Alors que 60% des femmes disent être d’accord sur le fait que la colonisation représente un crime contre l’humanité, seuls 40% des hommes partagent la même opinion. 32% des hommes déclarent d’ailleurs n’être « pas du tout d’accord » avec l’affirmation de Macron.

« J’ai toujours condamné la colonisation comme un acte de barbarie. La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime contre l’humanité », déclarait Macron lors d’un entretien accordé à Echourouk News.

Le clivage est en outre important selon l’âge des personnes sondées. Ainsi, si 45% des Français de plus de 35 ans ne sont pas d’accord pour dire que la colonisation est un crime contre l’humanité, 66% des Français de moins de 35 ans partagent la position d’Emmanuel Macron. Sans surprise, les disparités sont également présentes selon la proximité politique. Alors que 70% des sympathisants de gauche sont d’accord avec la déclaration du leader d’« En Marche ! », 73% des sympathisants de droite affirment être en désaccord avec Macron sur la colonisation. Il est d’ailleurs à noter que les sympathisants du parti Les Républicains (LR, ex-UMP, droite) sont encore plus opposés à l’affirmation de Macron que le Front national (FN, extrême-droite). 74% des sympathisants LR affirment en effet n’être pas d’accord, contre 69% pour les sympathisants FN.

Les disparités sont également très présentes selon la nature de la nationalité des personnes interrogées. Seuls 49% des « Français de naissance » disent être d’accord avec l’affirmation de Macron au sujet du fait que la colonisation soit un crime contre l’humanité. En parallèle, 69% des « Français par acquisition » et 73% des étrangers partagent la position d’Emmanuel Macron sur la question.
Excuses officielles : une majorité de Français toujours favorable

« La colonisation fait partie d’un passé que nous devons regarder en face en présentant nos excuses à l’égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes », avait déclaré Emmanuel Macron durant sa visite en Algérie. À ce sujet, 52% de l’opinion publique française affirme être d’accord avec le candidat aux prochaines élections présidentielles, dont 17% affirme être « tout à fait d’accord » et 35% affirme être « plutôt d’accord ». En contraste, ils sont 25% des Français à affirmer être « pas du tout d’accord » à l’idée d’excuses officielles.

Les positions de l’opinion publique française restent pratiquement les mêmes que lors de la dernière enquête commandée par TSA auprès de l’Ifop à l’occasion du 62e anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er Novembre. 52% des Français étaient à ce moment-là également favorables à ce que le gouvernement français présente des excuses officielles pour « les meurtres et exactions commis par l’armée française durant l’occupation de l’Algérie ».

« Ce sujet de la colonisation et d’éventuelles excuses continuent de diviser très profondément la société française. Chaque prise de position, comme celle d’Emmanuel Macron, va relancer le débat dans un contexte qui est toujours hautement inflammable », explique à TSA Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l’institut Ifop. « On le voit sur l’opportunité de présenter des excuses comme le constat selon lequel la colonisation serait synonyme de crime contre l’humanité, que la population française est littéralement coupée en deux », ajoute-t-il.

Les mêmes divisions relevées autour de la caractérisation par Macron de la colonisation comme crime contre l’humanité sont aussi présentes lorsque des excuses officielles sont évoquées. Un clivage net par âge, proximité politique et nature de la nationalité des personnes sondées. Alors que 67% des Français de moins de 35 ans sont favorables à des excuses officielles, seuls 47% des Français de 35 ans et à peine 32% des personnes de plus de 35 ans se disent pour que le gouvernement français présente des excuses pour les crimes et exactions commis durant la colonisation.

Si 71% des sympathisants de gauche se disent favorables à des excuses officielles du gouvernement français, ils sont 71% chez les sympathisants de droite à se déclarer opposés à toutes excuses. Ce taux monte à 73% chez les sympathisants du parti Les Républicains et à 74% chez les sympathisants du Front national. Les Français de naissance sont quant à eux 51% à être favorables à des excuses officielles, tandis que 72% des Français par acquisition et 73% des étrangers disent être d’accord pour que le gouvernement français présente des excuses officielles.

Haut de page