Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Feb

La Chine met les bouchées doubles pour s’armer (Blog finance)

Publié par Elisabeth Studer  - Catégories :  #Chine, #Armement

 

Et si le grand gagnant de l’histoire, entre les Etats-Unis protectionnistes de Trump,  Brexit et Union européenne désunie était la Chine ? Selon le rapport annuel de l’Institut international pour les études stratégiques (IISS), l’Empire du Milieu poursuit actuellement sa tendance à s’armer plus vite que les autres pays. Sa politique de dépenses militaires est d’une telle d’ampleur que dans certains domaines militaires les analystes observent désormais « une quasi parité avec l’Ouest » notamment dans le secteur aéronautique. La Chine investit également massivement dans navires et sous-marins.

« La supériorité technologique militaire de l’Occident, qui était considérée comme acquise, est de plus en plus contestée », a ainsi souligné John Chipman, le directeur de l’IISS, en présentant mardi dernier à Londres le rapport annuel sur l’équilibre des forces armées dans le monde.

Depuis 2012, les dépenses consacrées à la défense ont continué à y croître de 5 à 6% par an en Asie, tandis qu’à l’échelle mondiale elles régressaient de 0,4% en 2016, la chute du prix du baril grevant les budgets militaires des pays du Moyen-Orient.

Rentrant pour plus d’un tiers dans le montant global des dépenses du continent asiatique, la Chine s’est dotée d’un budget de la défense de 145 milliards de dollars en 2016. Si certes, celui des Etats-Unis figurent loin devant avec 604,5 milliards, il s’affiche comme nettement supérieur à celui de la Russie qui figure au 3eme rang au niveau mondial avec 58,9 milliards. Viennent ensuite l’Arabie Saoudite (56,9 milliards USD ), le Royaume-Uni (52,5 ) ou encore la France (47,2).

Les analystes observent également qu’après s’être longtemps fortement inspirée des programmes de l’ancienne Union soviétique ou de la Russie, la Chine possède désormais ses propres circuits de recherche, de développement et de construction ». Signe de l’importance de son évolution, elle vend désormais ses armements à l’étranger. Ainsi, durant la période 2010-2014, l’Empire du Milieu est devenu le troisième exportateur mondial devant la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne, mais toujours derrière les Etats-Unis et la Russie. Confortant sa place sur la période 2011-2015 avec 5,9% des exportations mondiales, avec une industrie de défense de plus en plus reconnue. La Chine fournit en tout premier lieu des pays asiatiques tels que Pakistan, Bangladesh et Birmanie. Les analystes font remarquer à ce sujet que ces trois pays sont voisins de l’Inde, chef de file des importateurs d’armes dans la région.

Selon un rapport du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), les exportations d’armes chinoises ont même augmenté de 88% – hors artillerie légère – entre les périodes 2006-2010 et 2011-2015.

Parallèlement à la progression de son programme national d’armements, la Chine importe de moins en moins d’armes de l’étranger. Après avoir été, et de loin, le plus grand importateur d’armes au début du siècle, Pékin est actuellement le troisième après l’Inde et l’Arabie Saoudite.

La Chine a investi des milliards pour développer son industrie de l’armement. Un choix stratégique lié tenu notamment à ses ambitions militaires en mer de Chine méridionale et dans l’océan Indien, mais également sa volonté de se développer sur les marchés extérieurs, où les produits chinois se démarquent par leur faible coût relatif.

Sources : SIPRI, AFP, Sputnik News, IISS, Reuters

Elisabeth Studer – 14 février 2017 – www.leblogfinance.com

Archives

À propos

Blog contre le racisme, le (néo)colonialisme et l'impérialisme