Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La compagnie Aramco Saudi visée par un missile balistique yéménite (Press TV)

par Press TV 22 Février 2017, 11:03 Aramco Arabie Saoudite Yemen Missile

Les forces yéménites ont pris le contrôle d’une base militaire à Najran, dans le sud de l'Arabie saoudite. (Photo d'archives) ©AP
Les forces yéménites ont pris le contrôle d’une base militaire à Najran, dans le sud de l'Arabie saoudite. (Photo d'archives) ©AP

La compagnie pétrolière saoudienne Aramco a été ciblée, vendredi 17 février, par les missiles balistiques des forces yéménites.

Les forces yéménites ont pris pour cible, vendredi 17 février, par un missile balistique la Compagnie nationale saoudienne d'hydrocarbures, Aramco.

Aucun détail n’a été dévoilé à ce propos.

L’armée yéménite et les comités populaires ont pris le contrôle d’une base militaire à Najran, dans le sud de l’Arabie saoudite.

Selon la chaîne Al-Alam, les forces de l’armée yéménite et les comités populaires ont réussi, vendredi 17 février, à prendre le contrôle de la base militaire appartenant à l’armée saoudienne à al-Acha. Cette base se situe à Najran, une ville située au sud de l’Arabie saoudite.

Les soldats saoudiens qui étaient sur place ont pris la fuite dès que les forces yéménites ont pris d’assaut la base.

La télévision yéménite a diffusé des images montrant la fuite des soldats saoudiens et l’arrivée d’un contingent yéménite.

Les forces yéménites ont fait exploser, un char de l’armée saoudienne à l’aide d’un missile téléguidé; le char tentait de reprendre le contrôle de la base d’al-Acha.

L'armée yéménite rejette les allégations de l'Arabie saoudite

Par ailleurs, le porte-parole adjoint de l’armée yéménite a rejeté la déclaration de l’Arabie saoudite spécifiant la destruction d’un missile balistique yéménite.

Le porte-parole adjoint de l’armée yéménite, le général Aziz Rached. ©Al-Alam

Les médias pro-saoudiens ont annoncé, vendredi 17 février au soir, que l’armée saoudienne avait abattu un missile balistique de l’armée yéménite tiré sur Jizan, dans le sud de l’Arabie.

En réaction à cette nouvelle, le général Aziz Rached a qualifié d’«infondées», les allégations de l’Arabie saoudite à propos de la destruction de ce missile balistique de l’armée yéménite.

« L’Arabie saoudite dit avoir abattu l’un de nos missiles balistiques pour se montrer forte et capable alors qu’elle ne l’est pas », a souligné le général Rached.  

Haut de page