Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Macron refuse de renier ses propos concernant "les crimes contre l'humanité" de la colonisation et de s'excuser (Vidéos)

par SLT 18 Février 2017, 18:58 Macron Colonialisme Crimes contre l'humanité Racisme Algérie Cameroun Harkis Rapatriés Françafrique France Articles de Sam La Touch

Les "pieds noirs", harkis, nationalistes de tous poils, candidats de droite comme Fillon ou d'extrême droite comme Marine Le Pen doivent fulminer, Macron a refusé de renié ses propos quant au caractère de "crimes contre l'humanité" que représente la colonisation et a refusé aussi de s'excuser malgré la perturbation de son meeting par des "pieds noirs" et des "harkis".
Alors que les candidats racialistes comme Fillon et Le Pen glorifient la "coloniale" comme un "partage de culture" en refusant de penser les crimes contre l'humanité en Algérie, ou bien au Cameroun, Macron pour une fois a tenu bon. On ne peut que le féliciter pour son courage. Selon un sondage Ipsos commandé par TSA Algérie, la majorité des Français partagent son avis. Le petit révisionniste Fillon, qui a nié que l'armée française était en guerre au Cameroun et avait participé à des assassinats dans les années soixante, confronté aux affaires n'a qu'à méditer cette leçon.Car l'amnésie amène à la reconduction comme en Côte d'Ivoire et en Libye (cf. les vidéos plus bas). Dont Acte !

S'adressant aux rapatriés d'Algérie et aux anciens combattants et victimes de la guerre (1954-1962), M. Macron les a appelés "à ne pas céder à la haine". Le meeting a été perturbé par une manifestation de pieds-noirs organisée à l'appel du parti Front national (FN, extrême droite). ...M. Macron a refusé de "revenir" sur ses propos ou de s'"excuser". Mais au lieu de "crimes contre l'humanité", il a cette fois parlé de "crimes contre l'humain". "J'ai dit en effet les responsabilités de la France quant à son passé, pas simplement en Algérie, quant à notre passé colonial". "Et on doit le regarder en face ce passé colonial, et oui, c'est un passé dans lequel il y a des crimes contre l'humain", a-t-il dit. (AFP France : Macron paraphrase de Gaulle pour répondre à la polémique)

 

Massacre des "Noirs" par les "rebelles démocrates" soutenus par la France, la Grande-Bretagne, Israël et les USA

Haut de page