Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mélenchon et Macron, liquidateurs respectifs du Parti communiste et du Parti socialiste ? (Vidéos)

par SLT 5 Février 2017, 17:30 Mélenchon Macron OPA PCF Parti de Gauche PS En Marche Elections Imposteur France Articles de Sam La Touch

Mélenchon et Macron, liquidateurs respectifs du Parti communiste et du Parti socialiste ? (Vidéos)


(Mélenchon à propos de Kadhafi en 2011 après avoir voté la guerre en Libye, Libération).

- « Dassault est un adversaire politique total mais c’est aussi un grand industriel. Il ne faut pas se laisser aller à la caricature : la boîte Dassault Système a produit le grand logiciel de l’industrie. C’est pas Word le grand logiciel de l’industrie, c’est Catia et c’est un logiciel français. Et Dassault a donné le logiciel Catia pour les lycées professionnels, il faut le savoir », finit par lâcher l’ancien ministre de l’enseignement professionnel, Jean-Luc Mélenchon.

Mélenchon ex-membre du parti impérial socialiste, souverainiste forcené, est en train de réussir pleinement son OPA sur le parti communiste. Désigné par les militants du PCF eux-même, il représentera pour la deuxième fois aux élections présidentielles "feu" le PCF dont le secrétaire général est aux abonnés absents. Celui qui a voté la guerre en Libye en complète contradiction avec les valeurs de l'international socialisme, celui qui ne cache pas son admiration pour le marchand d'armes Dassault est-il en passe de réussir la liquidation du PCF qui n'a plus de candidats pour les élections présidentielles depuis 10 ans à cause de la formidable rhétorique mélenchonniste qui hypnotise les foules sentimentales ?

Macron, cosmétique du monde financier et industriel soutenu par le grand Capital et ses milliardaires est-il lui aussi en passe de réaliser une OPA sur un autre parti, le parti socialiste, dont bon nombre de députés de la gauche caviar affiche ouvertement leur affiliation à son parti En Marche ? L'équivalent droitiste du Parti de Gauche en marche vers le néolibéralisme ? Macron semble procéder de même mais avec une idéologie différente en tentant une dilution des valeurs de la social démocratie dans le néolibéralisme. Soutenu par tout le Medef, la bourgeoisie d'affaire, ce grand défendeur des multinationales et du système propose d'élargir la loi El-Khomry. Présenté par les médias traditionnels comme le candidat antisystème, il est le parfait candidat du système capitaliste en place qui vise à encore plus de libéralisme et de privatisation des fonds publics pour préserver ses acquis et faire fructifier ses profits. Vers la révolution libérale avec Macron ? 

Haut de page