Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Feb

Pourquoi la France se ridiculise-t-elle à l'ONU ? (Le Point)

Publié par Ian Hamel  - Catégories :  #ONU, #France, #Diplomatie, #Douste-Blazy

Candidat au poste de directeur général de l'OMS, Philippe Douste-Blazy a été blackboulé. Ségolène Royal n'aura guère plus de chance pour prendre la tête du PNUD.

Et François Fillon, s'il est battu aux élections présidentielles, vous voulez le recaser où ? » ironise-t-on dans les couloirs du palais des Nations unies à Genève. Car la France, depuis plusieurs années, s'est fait remarquer en tentant de recycler ses « has been » de la politique nationale dans les organisations internationales. Avec fort peu de succès. En 2007, Bernard Kouchner, ancien ministre des Affaires étrangères et de la Santé, est candidat au poste de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il n'est même pas retenu dans la liste restreinte de cinq candidats – choisis parmi une petite dizaine de postulants – comme il est de coutume lorsqu'un pays du Conseil de sécurité de l'ONU présente un candidat. Un an plus tôt, Bernard Kouchner s'était déjà vu refuser le poste de Haut Commissaire pour les réfugiés.

Cette année, Philippe Douste-Blazy, également ancien ministre des Affaires étrangères et de la Santé, n'a pas eu beaucoup plus de chance. Alors que la presse française en faisait l'un de ses favoris, il n'a pas été retenu parmi les trois candidats pour l'élection prévue en mai. Les 34 membres du conseil exécutif de l'agence des Nations unies ont présélectionné un Éthiopien, un Britannique et une Pakistanaise. Pour se positionner, Philippe Douste-Blazy avait mis en avant sa nomination de « conseiller spécial » auprès du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, avec rang de secrétaire général adjoint. Au siège de l'OMS, avenue Appia à Genève, il n'a impressionné personne : les conseillers spéciaux se comptent par dizaines… Autre indélicatesse, rappelée par M, le magazine du Monde, Philippe Douste-Blazy avait aussi « fait lui-même circuler son nom pour le prix Nobel de la paix », engageant un cabinet de relations publiques en Norvège...

LIre la suite

Archives

À propos

Blog contre le racisme, le (néo)colonialisme et l'impérialisme