Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Feb

[Vidéo] 17 février 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : un général turc pense qu'Al-Bab est libérée (Southfront)

Publié par South Front  - Catégories :  #Rapport de guerre, #Syrie, #Al-Bab, #Armée syrienne, #Armée turquie, #Turquie, #Articles de Sam La Touch

17 février 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : un général turc pense qu'Al-Bab est libérée
Article originel : Syrian War Report – February 17, 2017: Turkish General Staff Believes Al-Bab Is ‘Liberated’
South Front

 

Traduction SLT

L'armée syrienne et les forces de défense nationales (FDN) ont continué leur assaut contre l'Etat islamique (EI) dans la province de Homs, reprenant Bayarat Est tout en avançant vers Jabal Hayyal et Jabhal Thaniyat près de la ville de Palmyre tenue par l'EI. Si les troupes gouvernementales peuvent prendre le contrôle de ces collines, elles pourront avoir un contrôle sur la banlieue occidentale de Palmyre

Séparément, les troupes gouvernementales ont attaqué les terroristes de l'EI dans la zone de Jihar dans le nord est de la base aérienne Tiyas, et n'ont pu réaliser de gains pour le moment.

Les forces démocratiques syriennes soutenues par les États-Unis (FDS), les unités YPG principalement Kurdes, ont repris les villages de Siadun et Hasan Zayd de l'EI.

La ville syrienne du nord d'Al-Bab a été libérée des terroristes de l'EI et les troupes turques travaillent maintenant pour dégager la zone de mines et des explosifs, selon le quotidien turc Daily Sabah, citant le général Hulusi Akar. Probablement, le chef turc du personnel militaire a oublié que les groupes miliciens soutenus par l'armée turque, avaient reculé presque de toutes les zones saisies dans le bastion d'Al-Bab de l'EI. Ainsi, le seul groupe contrôlant Al-Bab est l'EI.

Le général iranien Qasem Soleimani aurait visité Moscou pour rencontrer des officiels russes de haut rang, selon Fox News citant des sources des services de renseignement. Soleimani est un commandant de la Force de Quds, une unité des forces spéciales des gardes révolutionnaires iraniens responsables de leurs opérations extraterritoriales. Le Kremlin a refusé de faire des remarques dans les médias sur la visite du général iranien.

Si la visite de Soleimani en Russie était confirmée, ce serait un mouvement évident de l'orientation politico-militaire iranienne. L'ordre du jour probable était la participation des Etats-Unis et de la Turquie dans le conflit, aussi bien que les combattant de l'EI et d'autres groupes terroristes en Syrie à travers le Moyen-Orient.

 

[Vidéo] 17 février 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : un général turc pense qu'Al-Bab est libérée (Southfront)

Archives

À propos

Blog contre le racisme, le (néo)colonialisme et l'impérialisme