Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Genève 4 : Bachar al-Jaafari face aux terroristes du Front al-Nosra... (Mondialisation.ca)

par Mouna Alno-Nakhal et Dr. Bachar al-Jaafari 2 Mars 2017, 04:15 Genève Pourparlers Terrorisme Al-Quaïda Al-Nosra Casques blancs Collaboration Syrie Bachar al-Jaafari

casques blancs

I. Du haut de sa tribune genevoise, le front al-Nosra clame sa gratitude à Hollywood et aux USA !

Au 5ème jour [27 février] de la Conférence de Genève 4, où les trois plateformes de  l’opposition syrienne n’ont eu de cesse d’évoquer la résolution 2254 (2015), chacune l’interprétant en fonction de ses sponsors, sans jamais évoquer la résolution 2253 (2015) condamnant et sanctionnant les suppôts du terrorisme pourtant adoptée sous les mêmes conditions contraignantes du chapitre VII, Nasr al-Hariri, chef de l’autoproclamé « Haut Comité des négociations » du Groupe de Riyad, a entamé sa conférence de presse en ces termes :

 « Imaginez la catastrophe humaine en Syrie… Nous avons remis [à Staffan de Mistura] une deuxième note qui parle des violations commises en Syrie d’un point de vue général et, notamment, de celles qui ont eu lieu depuis le début de ces négociations à Genève [23 février]. Naturellement, aujourd’hui, l’humanité a enregistré une victoire en Syrie. Celle de cette équipe de défense civile, connue de vous tous… celle des « Casques Blancs » qui ont gagné un Oscar aux USA pour leur film du même nom. Nous les saluons avec affection et considération du fond du coeur… » [1].

Nous n’irons pas plus loin dans la traduction, ni ne reviendrons sur la supercherie desdits « Casques Blancs », oscarisés par la dictature hollywoodienne après avoir raté le prix Nobel en 2016 [2]. Nous nous contenterons de signaler, à qui voudra s’en émouvoir, que des terroristes du Front al-Nosra se baladent librement dans les couloirs de l’ONU, l’un d’entre eux se tenant à sa tribune, à la gauche de M. Nasr Hariri.

D’après une vidéo d’Al-Akhbariya TV [3], il s’agit de Bachar al-Zoubi, commandant dudit « Liwa al-Yarmouk », comme en atteste d’autres sources, tel cet extrait d’un ouvrage de Jacques Baud [4],  spécialiste suisse du renseignement et du terrorisme :

Toujours d’après Al-Akhbariya TV, photos avec bandeau d’Al-Nosra et films à l’appui, le  dossier de Bachar al-Zoubi prouve son appartenance aux factions du Front al-Nosra, reconnu en tant qu’organisation terroriste par l’ONU et les USA, en dépit de toutes les tentatives de blanchiment et de changements de nom : « Fateh al-Cham » [Conquête du Levant] l’année dernière et, plus récemment, « Tahrir al-Cham » [Libération du Levant] :

  • • A travaillé sous la direction du « Front Sud » d’Al-Nosra en étroite liaison avec les services du renseignement saoudien et jordanien.
  • • Entre au service du renseignement saoudien le 14 mars 2013 sous la férule de Fahd bin Abdallah bin Thani al-Saoud, directeur saoudien des Affaires étrangères de la Péninsule arabique, organisme qui finance Liwa al-Yarmouk.
  • • Devient l’un des plus éminents membres de la cellule d’opération MOK  [de Military Operation Center au royaume de Jordanie] basée à Amman, dirigée par des officiers américains, anglais, français, saoudiens, israéliens et jordaniens, en tant qu’officier de liaison avec les renseignements saoudiens.
  • • A participé avec Liwa al-Yarmouk à plusieurs attaques terroristes, dont la bataille de Katibat al-Sahwa à Daraa, dans l’intention de paralyser les Forces aériennes syriennes à la demande de ses commanditaires.
  • • A commis des crimes de guerre contre les civils de la ville d’El-Taïba qu’il a bombardé pendant plusieurs jours consécutifs, obligeant 12 000 de ses citoyens à l’exil, après avoir volé les silos de blé de la ville, vendu à la Jordanie.
  • • Recommandé par l’Arabie saoudite et la Jordanie pour prendre part à cette Conférence de Genève 4.

Voici donc un spécimen de ces prétendus « opposants modérés » que M. Staffan de Mistura a choisi d’inviter à Genève, lesquels dominent les deux autres plateformes d’opposants syriens : le « Groupe du Caire » et le « Groupe de Moscou » prêchant en chœur la nécessité d’une opposition « unie mais non unifiée ». Mais c’est  une autre histoire…

L’intérêt de celle-ci est d’éclairer le discours du Dr Bachar al-Jaafari [5] suite à la réunion de la délégation de la République arabe syrienne avec le « facilitateur onusien » Staffan de Mistura.

Mouna Alno-Nakhal


II. Communiqué du dr Bachar al-Jaafari lors de sa première conférence de presse du 25 février

Bonsoir à vous tous,

Je sors d’une rencontre de deux heures et demie avec l’envoyé de l’ONU, M. Staffan de Mistura. Nos pourparlers ont porté sur un seul point : faire de la lutte contre le terrorisme notre priorité.

Nous lui avons demandé de publier une déclaration condamnant les attentats suicides menés, aujourd’hui, par le Front al-Nosra et ses associés dans la ville de Homs [6].

Nous lui avons aussi demandé de transmettre notre demande à toutes les plateformes participant à ces pourparlers afin qu’elles condamnent [ces attaques terroristes] sans aucune ambiguïté possible. Nous considérerons toute partie qui refuserait de condamner ce qui est arrivé aujourd’hui à Homs comme complice du terrorisme. Je vous ai dit avant notre réunion que ce qui est arrivé aujourd’hui ne restera pas sans réponse.

Ce qui est arrivé est précisément un message terroriste aux pourparlers de Genève, un message adressé à l’envoyé onusien, à l’ONU, à ladite communauté internationale et à tous les participants à cette conférence.

Ce qui est arrivé aujourd’hui a jeté son ombre sur Genève. C’est pourquoi cette action terroriste à Homs est non seulement terroriste d’un point de vue militaire, mais aussi du point de vue politique.

Et c’est la raison principale qui nous pousse à mettre à l’ordre du jour de ces pourparlers, la priorité de la lutte contre le terrorisme. Le sang des Syriens est précieux et ceux qui le font couler devront le payer cher.

Nous avons très clairement expliqué que nous étions prêts à poursuivre les négociations jusqu’à l’aube à condition que les plateformes des oppositions ainsi que M. de Mistura, lui-même, condamnent l’opération terroriste d’aujourd’hui à Homs.

Bien sûr que ces condamnations verbales ne ramèneront pas les victimes à la vie, mais elles serviront de test quant à la « modération » des oppositions invitées à ces pourparlers, afin que nous sachions si ces plateformes sont contre le terrorisme ou associées avec.

Nous avons dit à l’envoyé spécial que nous sommes à la recherche d’un terrain commun qui ouvrirait la possibilité de discuter des autres sujets. Nous lui avons dit comment il serait possible d’aborder n’importe lequel de ces sujets avec toute personne non redevable au terrorisme.

Nous lui avons aussi dit que l’objectif du Front al-Nosra est de torpiller les pourparlers de Genève. Nous ne tomberons pas dans ce piège, d’où notre volonté de travailler avec des partenaires qui rejettent le terrorisme comme le rejette le peuple syrien.

Et, pour la centième fois, nous avons expliqué à M. de Mistura, qu’il ne suffit pas de négocier avec le terrorisme du Front al-Nosra, de Daech ou de toutes les autres organisations associées qui changent constamment de peau et de nom tel le caméléon.

La lutte contre le terrorisme passe d’abord par une approche politique des sponsors du terrorisme, au lieu d’inviter des terroristes et de les asseoir au premier rang de la session d’ouverture de ces pourparlers.

Bachar al-Jaafari 

Transcription et traduction par Mouna Alno-Nakhal

28/02/2017

 

Notes : 

[1] Genève 4 : Conférence de presse du Haut Comité de négociation du groupe de Riyad / 27 février 2017  

https://www.youtube.com/watch?v=_HMVqpGrwts&feature=youtu.be&app=desktop

[2]«Les Casques blancs»: un Oscar pour les complices des terroristes?

https://fr.sputniknews.com/international/201702281030267383-casques-blancs-oscard/

[3] Vidéo al-Akhbariya TV

https://www.youtube.com/watch?v=_HMVqpGrwts&feature=youtu.be

[4] Terrorisme: Mensonges politiques et stratégies fatales de l’Occident, de jacques Baud

https://www.amazon.fr/Terrorisme-Mensonges-politiques-strat%C3%A9gies-lOccident/dp/2268084035

[5] Genève 4 : Conférence de presse de Bachar al-Jaafari / 25 février 2017

https://www.youtube.com/watch?v=QeXRbSmN4fs&feature=youtu.be

[6] Syrie : deux attaques suicide perpétrées par Fateh al-Cham font au moins 40 morts à Homs (42 morts aux dernières nouvelles, NdT)

https://francais.rt.com/international/34486-syrie-deux-attaques-suicide-auraient-fait-au-moins-15-morts-homs

***

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page