Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AUDREY PULVAR : ALLERGIQUE À LE PEN, AMICALE AVEC L'EXTRÊME DROITE ISRAÉLIENNE (Panamza)

par Panamza 28 Avril 2017, 06:11 Audrey Puévar Israël Collaboration Colonialisme Elections France Médias

AUDREY PULVAR : ALLERGIQUE À LE PEN, AMICALE AVEC L'EXTRÊME DROITE ISRAÉLIENNE (Panamza)

Mercredi 26 avril, Audrey Pulvar a été suspendue de CNews après avoir signé une pétition anti-Front national {http://teleobs.nouvelobs.com/…/ce-que-contient-la-petition-…}.

L'animatrice a aussitôt réagi sur Twitter en dénonçant l'indulgence dont bénéficieraient - a contrario- "les journalistes-éditorialistes d'extrême droite qui déroulent le programme du FN dans les médias généralistes".

Le 13 avril 2016, Audrey Pulvar, journaliste-éditorialiste du groupe Canal+, avait rétorqué à la diffusion sur les réseaux sociaux de sa photographie capturée en Israël en compagnie de Gilles-William Goldnadel, militant sioniste et islamophobe franco-israélien, ami intime du Premier ministre ultra-nationaliste Benyamin Netanyahou, camarade de Marine Le Pen et invité régulier de son ancienne émission "On ne va pas se mentir" {http://panamza.com/asj; http://panamza.com/8557; http://panamza.com/ask; https://youtu.be/tmSyBC9090s?t=30s}.

"J'ai beaucoup aimé ce voyage, très instructif. Ne vous en déplaise" affirma ainsi Audrey Pulvar {http://panamza.com/bjt}.

La photographie compromettante (à gauche de l'image) a été initialement dévoilée le 1er mars 2015 sur le compte Facebook d'une association sioniste toulousaine dénommée "All With Us-Tous Avec Nous" {http://panamza.com/bjv}.

Cette photographie et la réponse de Pulvar, fille d'un indépendantiste martiniquais, confirment son rapprochement de plus en plus décomplexé avec les partisans du régime colonial et ségrégationniste de Tel Aviv.

Le 1er novembre 2015, Panamza avait déjà signalé sa collaboration régulière avec le Crif, organisation présidée alors par l'islamophobe ultra-sioniste Roger Cukierman {http://panamza.com/bju}.

Le 22 mars 2017, elle fut d'ailleurs la co-animatrice d'un débat organisé par le Crif avec Emmanuel Macron {http://www.panamza.com/240317-macron-crif-censure/}.

Fin 2014, Panamza épinglait son attitude face à la sénatrice écologiste Esther Benbassa devant laquelle elle suggéra la nécessité d'une certaine délicatesse de la France à l'égard d'Israël en raison des exactions antisémites commises par le régime de Vichy {http://panamza.com/9587}.

En 2012, l'auteur de ces lignes avait également souligné sa condescendance envers l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin à qui elle reprocha ses critiques répétées d'Israël et -sans rire- son départ d'un dîner du Crif... avant la fin {https://youtu.be/O9qWzK6WRy8?t=1m57s}.

Détail cocasse : depuis le billet du 1er novembre 2015, la "journaliste" Pulvar a "bloqué" Panamza sur Twitter.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page