Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incarcération d’un conseiller anti-djihad du gouvernement pour « viols » (Panamza)

par Panamza 30 Avril 2017, 00:20 Amoyel Accusation Viol Conseiller Djihadisme Gouvernement France

Recruté par le délégué interministériel Gilles Clavreul, Patrick Amoyel, spécialiste du judaïsme et du djihadisme, est accusé de "viols sur mineure" et "exercice illégal de la médecine". Le mis en examen invoque un but "thérapeutique" pour justifier ses 19 agressions commises sur son ex-patiente alors adolescente.

Le 29.04.2017 à 16h06

Depuis la revélation -vendredi matin- de la nouvelle par le quotidien Nice-Matin, la nébuleuse sioniste de France fait profil bas.

Pour cause : vedette des réseaux maçonniques, islamophobes et pro-israéliens, le pyschanalyste Patrick Amoyel a été interpellé jeudi soir, mis en examen et écroué en détention provisoire pour "viols par personne ayant autorité" et "exercice illégal de la médecine".

Une ancienne patiente de son cabinet privé de psychanalyse a déposé plainte fin 2016 pour des agressions remontant à la période 2011-2013. Alors âgée de 16 ans, la jeune femme aurait été agressée à 19 reprises.

Selon Le Parisien, "face aux enquêteurs de la gendarmerie, Patrick Amoyel n'a pas contesté la matérialité des gestes qui lui sont reprochés mais les a justifiés par leur caractère thérapeutique. Le psychanalyste est également soupçonné d'avoir prescrit ses propres remèdes, d'où les poursuites pour exercice illégal de la médecine".

Et d'après Franceinfo, "se présentant à la fois comme psychothérapeute, chiropracteur ou psychologue, il n'avait en fait aucun des diplômes nécessaires pour exercer. Une seule plainte a été enregistrée mais les investigations se poursuivent pour tenter de retrouver d'autres victimes éventuelles".

Particularité d'Amoyel : à la tête d'une association niçoise de formation à la "déradicalisation islamiste" qui bénéficiait de subventions publiques, l'homme âgé de 64 ans avait été recruté le 9 février 2016 au conseil scientifique de la DILCRAH, organisme gouvernemental -dirigé par Gilles Clavreul et doté d'un budget de 100 millions d'euros– qui se distingue par sa hiérachisation des racismes et son allégeance à l'oligarchie sioniste.

Vendredi matin, Clavreul a d'ailleurs publié un communiqué savoureusement laconique sur l'affaire, a contrario de son éloge passé de l'intéressé –en juillet dernier

Incarcération d’un conseiller anti-djihad du gouvernement pour « viols » (Panamza)

Intervenant auprès de l'Institut européen Emmanuel Levinas (chapeauté par l'Alliance israélite universelle) et ami du "Bilderberg"  pro-israélien Gilles Kepel, Amoyel a longtemps été présenté comme un spécialiste du judaïsme avant de devenir le référent médiatique en vogue de la lutte anti-djihadiste.



En 2010, Amoyel déployait ainsi sa connaissance intime du Talmud auprès… des franc-maçons de la Grande Loge de France.


Le 27 février, une page Facebook dénommée "Fier d'être juif" et suivie par plus de 40000 abonnés, avait promu son nouveau livre, à paraître le 18 juin : "RadicalisationS, Petit Livre Rouge à l’attention des égarés et des perplexes".

La consultation du compte Facebook ouvert d'Amoyel révèle son ancrage dans la galaxie sioniste, islamophobe et "anticomplotiste" du paysage politico-médiatique français régulièrement décortiqué par Panamza. En amis, en abonnés ou dans la catégorie "J'aime", ils sont TOUS là : Valls, Estrosi, Clavreul, Bouvet, Fourest, Venner, Reichstadt, Haziza (père et fils), Kersimon, Encel, Pina, Pigenel, Chafik, Millière, El Khatmi, Schalscha, Rafowicz, Heilbronn, Couturier, Bougrab, Sterone, Guirous, al-Husseini, Léoni, Bronner, Marchand-Taillade, Thomson, Camus, Vitkine, Devecchio, Bouguereau, Mendes, Calandra, Moutet -liste non exhaustive.

Détail croustillant : le 20 mars, Clavreul et Amoyel participaient ensemble au "colloque des intellectuels juifs de langue française". Thème du débat : "La montée des violences"

Incarcération d’un conseiller anti-djihad du gouvernement pour « viols » (Panamza)

Détail curieux : le 25 décembre, Amoyel publiait sans explication et sur son compte Facebook une photographie vantant l'efficacité du "short anti-viol"...

Incarcération d’un conseiller anti-djihad du gouvernement pour « viols » (Panamza)

Rappel : éclaboussé aujourd'hui par le scandale de l'affaire Amoyel, Clavreul fait également l'objet d'une plainte en cours de constitution par Panamza. Ami lecteur, n'hésitez pas à soutenir et garantir la pérennité de mon travail d'information par votre participation aux frais judiciaires.

HICHAM HAMZA

Haut de page