Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Canard enchaîné revient sur les démêlés de Macron avec le fisc

par SLT 20 Avril 2017, 17:24 Macron ISF Fisc Canard enchaîné Elections France Articles de Sam La Touch

Le Canard enchaîné revient sur les démêlés de Macron avec le fisc

Dans un article paru dans le numéro de cette semaine (19.04.17) intitulé "Macron dans l'enfer du jeu", le Canard enchaîné revient sur l'affaire du voyage ministériel à Las Vegas de l'ex-ministre de l'Economie. Un sous-organisme de Bercy avait laissé l'agence Havas, sans appel d'offre, organisé le voyage (pour un montant de 379.000 euros). En découvrant le pot-aux-roses, Michel Sapin a alors demandé une enquête à l'Inspection générale des finances qui, selon Le Canard enchaîné, "a rendu un rapport qui met en cause le cabinet et le sous-traitant mais exonère gentiment le ministre" Macron.

Puis le Canard revient sur une histoire d'impayé fiscal de l'ex ministre de l'économie qui a été astreint à payer l'ISF rétroactivement. "Fraude fiscale ? Pas du tout à en croire Macron : "J'ai fait spontanément une déclaration rectificative au fisc, qui ne m'a pas infligé de pénalité" avait expliqué le ministre au "Canard". Une "spontanéité" qui n'avait que trois ans de retard..."

Ouf, il l'a échappé belle, un peu plus...Macron tombait pour "phobie administrative" (sélective).

Quoique pour l'ex-ministre socialiste Thévenoud la question pouvait réellement se poser. La justice lui a reproché d’avoir déclaré ses revenus en retard pendant cinq ans, entre 2009 et 2013. Et cela pour un bénéfice nul: son entêtement lui a coûté cher en pénalités (réglées sans ergoter) et, surtout, en respectabilité. Si Thomas Thévenoud avait payé ses impôts comme tout le monde, il aurait fait des économies non négligeables, serait resté secrétaire d'Etat au Commerce extérieur plus de neuf jours, et n'aurait pas fait rire la France entière à ses dépens en inventant le concept de «phobie administrative» tandis que la justice a requis un an de prison avec sursis contre lui.

Article du Canard sur le sujet en 2016

Article du Canard sur le sujet en 2016

Haut de page