Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le parti impérial socialiste de Hamon va-t-il tuer la Gauche et faire élire Macron-Le Pen-Fillon ?

par SLT 22 Avril 2017, 11:15 Hamon Mélenchon Vraie gauche PS Elections France

Le parti impérial socialiste de Hamon va-t-il tuer la Gauche et faire élire Macron-Le Pen-Fillon ?

Hamon, impérialiste patenté comme la majorité de son parti à l'héritage jules feryen, en s'incrustant dans la campagne pour désespérément sauver son parti est en train de ruiner les espoirs de la Gauche d'être présente au second tour. Son refus de se ranger au côté de Mélenchon qui caracole dans le quatuor de tête pour le premier tour, oblitère les chances d'une vraie gauche de se qualifier pour le second tour. Si d'aventure les partis de gauche n'étaient pas au second tour, il en porterait la lourde responsabilité alors que les institutions de sondage lui donnent de 7 à 8% des voix tandis que son rival Mélenchon sur un programme sensiblement similaire se situe dans une fourchette entre 18 et 20% (cf. plus bas).

Plus que jamais les partisans d'une Gauche unie appelle à voter utile contrairement à Hamon et Aubry. Ces derniers jouent avec le feu pour préserver leur petit narcissisme partisan et leurs intérêts particuliers liés à la survie du PS. En d'autres temps, le PS aurait coopté le parti communiste ou les Verts mais cette fois-ci lorsque c'est à lui de se rallier à un autre parti, il préfère une politique suicidaire pour tenter de préserver ses particularismes si éloignés d'une idéologie socialiste et de partage. Inutile de dire que Hamon restera dans les mémoires comme celui qui a fait le jeu du terrible trio Macron-Fillon-Le Pen. Le narcissisme de cet apparatchik du parti et ses collègues tuera la Gauche. Mais ont-ils jamais été de gauche quand on voit que ces gens soutiennent les politiques impérialistes étatsuniennes et colonialistes israéliennes ? Une vision de gauche sélective qui ne s'appliquerait pas aux peuples du Sud ? Un renoncement aux valeurs de l'international socialisme ? Cela expliquerait-il leur raison de faire capoter une éventuelle union de la Gauche en conservant leur politique suicidaire pour défendre les intérêts privés du PS ? Leurs électeurs auront-ils un sursaut de vigilance pour préserver les valeurs de la Gauche en se tournant vers un vote utile dès le premier tour ?

Selon les derniers sondages, Opinionway crédite François Fillon de 21% d’intentions de vote, soit un point derrière Marine Le Pen (22%) et 18% à Jean-Luc Mélenchon. Harris Interactive donne 21% pour la candidate frontiste et 20% pour le candidat des Républicains, mais Jean-Luc Mélenchon est encore plus près, avec 19% d’intentions de vote. BVA donne Jean-Luc Mélenchon en troisième place, avec 19,5%, juste devant François Fillon (19%). Mais dans cette enquête, ils sont distancés par Emmanuel Macron et Marine Le Pen (23%).
Odoxa voit une égalité entre François Fillon et Jean-Luc Mélenchon (19%), loin derrière Emmanuel Macron (24,5%) et Marine Le Pen (23%). L’Ifop de son côté, crédite François Fillon de la troisième place, avec 19,5% d’intentions de vote, un point devant Jean-Luc Mélenchon (18,5%). Mais loin derrière Marine Le Pen (22,5%) et Emmanuel Macron (24,5%).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page