Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Apr

MISÈRE INTELLECTUELLE DE POUTOU, LE RÉVOLUTIONNAIRE "ANTICOMPLOTISTE". (PANAMZA)

Publié par Panamza  - Catégories :  #NPA, #Poutou, #Impérialisme, #Colonialisme, #Israël, #Elections, #France

L’image contient peut-être : 3 personnes, texte
 

Mardi 4 avril, Philippe Poutou, candidat à l'élection présidentielle du "Nouveau parti anticapitaliste" d'Olivier Besancenot, a tenté de dénigrer -via son compte Twitter- son rival François Asselineau en l'assimilant à un "complotiste révisionniste" {https://twitter.com/PhilippePoutou/status/849348301233295360}.

Ce faisant, Poutou -adulé sur les réseaux sociaux depuis le débat présidentiel du 4 avril- pratique exactement la même escroquerie intellectuelle développée à l'origine par la mouvance pro-israélienne, popularisée en France par le tandem Caroline Fourest/Manuel Valls, relayée par d'innombrables idiots utiles dans les sphères politico-médiatico-associatives et caractérisée par la diabolisation de tout citoyen (tel Asselineau) remettant en cause certaines versions officielles de l'Histoire occidentale et contemporaine.


À noter :

* Discrètement lié au mouvements (eux aussi fièrement "anticomplotistes") des Indigènes de la République et du CCIF, le NPA a été fondé et animé par d'anciens militants (tel Henri Weber) de l'Hachomer Hatzaïr, milice...sioniste {http://www.panamza.com/30012014-sioniste-socialiste/; https://books.google.fr/books…}.

*Lors du débat présidentiel du 4 avril, Poutou était accompagné (derrière lui, à l'écran) de Julien Salingue, militant "propalestinien" (et également "anticomplotiste") qui relaie réguilèrement des informations de Panamza (telle une révélation de mai 2014 relative à l'usage de la Grande synagogue de Paris comme base de recrutement de l'armée israélienne) sans jamais désigner à ses lecteurs sa source {https://www.facebook.com/panhamza/photos/a.259863080821062.1073741827.258337060973664/411250952348940/}.

Archives

À propos

Blog contre le racisme, le (néo)colonialisme et l'impérialisme