Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 May

La Commission Européenne « bienveillante » avec Macron face aux élections législatives (Blog Finance)

Publié par Elisabeth Studer  - Catégories :  #Macron, #EU, #Législatives, #Moscovici, #Elections, #Europe

 

La Commission Européenne s’inquiéterait-elle des résultats des législatives françaises qui auront lieu le 11 et 18 juin prochain ? Cela y ressemble. Redoutant peut-être que le nouveau parti d’Emmanuel Macron n’ait pas la majorité au Parlement de l’Hexagone, freinant ainsi ses capacités à agir selon les vœux de Bruxelles, Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques, se montre désormais plus conciliant envers le nouveau Président français fraîchement élu.

L’Union européenne (UE) accompagnera avec « bienveillance » le président français, car son quinquennat doit réussir, a estimé samedi, en Italie Pierre Moscovici. Un ton qui tranche avec celui de mardi dernier, date à laquelle, à la suite du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, le commissaire européen avait appelé le président élu de la République française à sortir la France de la procédure de déficit excessif, en ramenant le déficit budgétaire sous la barre des 3% du PIB, en respect de ses engagements réglementaires envers l’Union européenne.

Désormais Bruxelles renforce son soutien à Emmanuel Macron, craignant qu’il n’ait pas les coudées franches pour agir dans son sens, et qu’il mette ainsi de l’eau dans son vin face aux pressions internes du pays. Le nouveau chef d’Etat  »aura à prendre des décisions en matière de réformes économiques et de finances publiques que l’Union européenne accompagnera, parce que nous ne sommes pas dans une attitude de quelconque pression », mais dans une « attitude bienveillante, amicale, attentive à l’égard de la France », a déclaré ainsi Pierre Moscovici devant des journalistes en marge d’une réunion du G7 Finances.

« Il faut que ce quinquennat réussisse », a-t-il ajouté, évoquant le danger populiste, qui « a subi une défaite », mais « n’a pas perdu la guerre ». Sous-entendu : l’éventualité d’avoir des députés Front national élus à la nouvelle Assemblée n’est toujours pas écartée.

Reste que « la France a intérêt à être conforme aux engagements pris pour pouvoir jouer le rôle majeur qui est le sien dans l’UE » a toutefois martelé Pierre Moscovici. Message clair envers Emmanuel Macron : nous assurons ton soutien sous réserve d’être payé en retour … Le commissaire européen a par ailleurs tenu à saluer au passage le chiffre de 3% de déficit public atteint, notant qu’il s’agissait d’une première depuis 2007. Invitant tout de même les autorités françaises à accomplir un « effort extrêmement minime » pour passer en-dessous.

Pour rappel, la Commission européenne a annoncé récemment tabler sur un déficit public français de 3% du Produit Intérieur Brut en 2017 et de 3,2% en 2018.

Sources : AFP, Reuters

Elisabeth Studer – 14 mai 2017 – www.leblogfinance.com

La Commission Européenne « bienveillante » avec Macron face aux élections législatives (Blog Finance)

Archives

À propos

Blog contre le racisme, le (néo)colonialisme et l'impérialisme