Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Libye: Sarraj et Haftar s'entendent sur la fin du conflit (Press TV)

par Press TV 12 Mai 2017, 04:13 Libye Conflit Trêve Sarraj Haftar

Le Premier ministre du gouvernement d'union nationale libyen, Fayez al-Sarraj (G), et le commandant en chef de l’armée libyenne, le maréchal Khalifa Haftar (D), ont entamé un dialogue pour sortir le pays de la crise politique. ©Middle East Monitor
Le Premier ministre du gouvernement d'union nationale libyen, Fayez al-Sarraj (G), et le commandant en chef de l’armée libyenne, le maréchal Khalifa Haftar (D), ont entamé un dialogue pour sortir le pays de la crise politique. ©Middle East Monitor

Le Parlement libyen fait part d’une entente pour mettre un terme au conflit dans le Sud du pays.

Le Premier ministre du gouvernement d’union nationale libyen, Fayez al-Sarraj, et le commandant en chef de l’armée libyenne, le maréchal Khalifa Haftar, ont conclu de mettre fin aux affrontements dans le Sud du pays, a annoncé le Parlement libyen ce jeudi 11 mai.

Selon le site d’information Youm7, un parlementaire libyen a annoncé que le Premier ministre du gouvernement libyen d’union nationale, Fayez al-Sarraj, et le commandant en chef de l’armée libyenne, le maréchal Khalifa Haftar, s’étaient mis d’accord, à Abou Dhabi, pour mettre fin au conflit dans sud du pays.

« L’unification des institutions militaires sous un même leadership politique ainsi que l’unification des forces chargées de la sécurité des installations pétrolières sous un même commandement et le renouvellement structurel du conseil présidentiel du pays ont été débattues lors de la rencontre entre Fayez al-Sarraj et Khalifa Haftar », précise le parlementaire libyen.

Leur rencontre a eu lieu, il y a quelques jours, à Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, dans le cadre des efforts censés sortir le pays de l’impasse politique.

Outre le commandant de l’armée, le Premier ministre du gouvernement d’union nationale libyen, Fayez al-Sarraj, a également rencontré, à Abou Dhabi, avec quelque 50 députés qui sont tous pour l’entente politique et avec lesquels il s’est entretenu à propos de la situation sécuritaire, militaire et humanitaire, dans le Sud libyen.

Citant Fayez al-Sarraj, le député du Parlement libyen précise pourtant que les négociations ne pourraient aboutir à des résultats tangibles que par la création des instances et organisations relevant de l’entente politique.

Un second tour de pourparlers entre le Premier ministre du gouvernement d’union nationale libyen, Fayez al-Sarraj, et le commandant en chef de l’armée libyenne, le maréchal Khalifa Haftar, serait prévu ce jeudi 11 mai au Caire, selon le site Middle East Monitor qui se base sur la Libye Herald.

Le journal ajoute qu’au cours de leur discussion d’il y a quelques jours à Abou Dhabi, le président égyptien, Abdel Fattah al-Sisi, s’est joint aux pourparlers, pour inviter les deux parties à poursuivre leurs négociations en Égypte.

Aucun des deux parties n’a confirmé officiellement cette rencontre, bien qu’il y ait des rapports estimant leur rencontre très probable durant cette semaine au Caire.

La Libye est préoccupée avec le conflit et les agitations depuis la chute, de l’ancien dictateur Mouammar Kadhafi en 2011.

Le Parlement libyen soutient le gouvernement parallèle établi à Benghazi à l’Est, un gouvernement qui, tout comme le gouvernement libyen d’union nationale basé à Tripoli, a besoin de paramilitaires pour affirmer son pouvoir.

Haut de page