Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En République françafricaine gabonaise, une journaliste est virée pour avoir fait un lapsus en confondant le père avec le fils Bongo lors de l'anniversaire de la disparition d'Omar Bongo

par SLT 14 Juin 2017, 08:48 Gabon Wivine Ovandong Lapsus Françafrique Omar Bongo Ali Bongo Articles de Sam La Touch

La journaliste Wivine Ovandong a été promue présentatrice au journal télévisé de la chaine gouvernementale Gabon télévision il y a environ une semaine. Habituée au reportage de terrain, elle a commis un lapsus lors de la présentation d'un JT en confondant feu le dictateur françafricain Omar Bongo (installé par les autorités françaises) avec son fils Ali actuellement au pouvoir après des élections successives fortement contestées et avalisées par l'Etat français. En voulant parler de la mort du père, elle a parlé du fils. En République françafricaine c'est un crime de lèse majesté qui peut coûter cher. Elle a aussitôt été renvoyée de son poste. On se croirait en France lorsque le journaliste présentateur Bernard Langlois fut renvoyé pour avoir minimisé de manière ironique la mort de Grace de Monaco ou bien lorsque Michel Polack fut renvoyé de TF1 pour avoir laissé diffuser dans son émission "Droit de réponse" un dessin caricaturant la "Télé Bouygues".

Haut de page