Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Françafrique. Pour maintenir l'état de chaos en Libye, la CPI demande l'arrestation immédiate du fils de Kadhafi (Cameroon Voice)

par Cameroon Voice 15 Juin 2017, 13:23 Sail Al Islam Kadhafi CPI néocolonialisme Françafrique Libye Sarkozy Bensouda Impérialisme

 

 

Déterminée à parachever le travail de déstabilisation engagé en Libye en 2011 par l'ancien président français Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa,  la procureure de la Cour Pénale Internationale, la Gambienne Fatoumata Bom Bensouda, a exigé ce matin l'arrestation immédiate du fils de l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, Saif al-Islam, qu'un groupe armé libyen dit avoir libéré depuis vendredi dernier.

Selon madame la procureure qui a affirmé dans un communiqué être encore de vérifier la véracité des informations relatives à la libération de Saif al Islam, Le mandat d'arrêt délivré contre celui-ci en 2011 pour crimes contre l'humanité « est toujours en vigueur et la Libye est tenue de procéder immédiatement à l'arrestation de M. Kadhafi et de le remettre à la CPI, indépendamment de toute prétendue loi d'amnistie en Libye ».

Evidemment, personne n'ose penser que ses requêtes aboutiront, dans la mesure où en Lybie, les protagonistes sont actuellement en train de travailler à tout ce qui peut contribuer à apaiser les cœurs et à ramener la paix. C'est d'ailleurs dans ce cadre que s'inscrit la loi d'amnistie que semble rejeter madame Bensouda, elle qui n'a pas encore osé demander la moindre action de sa CPI sur les exactions en Gambie de l'ancien président Yahya Jammeh  dont elle fut ministre de la Justice, et qui a été accusé en 2012 par Amnesty International, d'avoir exécuté des prisonniers politiques dans le cadre de sa politique visant à vider les couloirs de la mort dans les prisons gambiennes.

Natondi K.

Haut de page