Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chefs de guerre Macron et Trump se préparent-ils à une opération militaire d'envergure en Syrie ?

par SLT 27 Juin 2017, 16:52 Khan Cheikhoun Macron Trump Impérialisme Armée US Armée française Syrie Menace Israël Collaboration Articles de Sam La Touch

Les chefs de guerre Macron et Trump se préparent-ils à une opération militaire d'envergure en Syrie ?

Au moment où Israël met les bouchées doubles pour attaquer l'armée syrienne dans la province de Quneitra en la bombardant pendant deux jours consécutifs et en soutenant les rebelles islamistes radicaux de Hayat Tahrir Al Sham (HTS) et leurs alliés de l'armée arabe syrienne libre (ASL) dans leur avancée sur les troupes syriennes, on apprend que les chefs de guerre Macron et Trump sont prêts à intervenir conjointement en Syrie.

Après les menaces de Trump lundi soir, sur la préparation de futures représailles de l'armée US contre une soit-disant préparation d'attaque chimique par les forces d'Assad, c'est au tour de Macron de surenchérir :

"Les présidents français et américain Emmanuel Macron et Donald Trump ont souligné mardi lors d'un conversation téléphonique "la nécessité de travailler à une réponse commune en cas d'attaque chimique en Syrie", a annoncé la présidence française.

Cette déclaration intervient alors que les Etats-Unis ont accusé lundi soir le régime syrien de Bachar al-Assad de préparer une nouvelle attaque chimique, et se sont dits prêts à riposter comme ils l'avaient fait après une attaque similaire début avril, dans un contexte de tensions grandissantes entre les deux pays". (AFP Syrie : Macron et Trump prêts à "travailler à une réponse commune en cas d'attaque chimique").

A noter que récemment, le célèbre journaliste d'investigation, Seymour Hersch a publié un article faisant état de la décision de Trump de bombarder Al-Chaayrate alors que les services de renseignement US n'avaient aucune preuve d'une attaque chimique perpétrée par les troupes d'Assad à Khan Cheikhoun. Dans son rapport, le journaliste affirme que le président étatsunien a ignoré l'avis de ses propres conseillers en prenant la décision de bombarder la base d'Al-Chaayrate. Il assure que les services de renseignement US avaient averti Donald Trump qu'ils ne possédaient pas de preuves concernant l'utilisation d'armes chimiques par Damas. Le journaliste cite notamment une de ses sources dans son article : «Ce n'était pas une attaque à l'arme chimique [...] Ceci est un conte de fée


Y-aurait-il pour ces deux chefs de guerre une urgence à intervenir directement contre Assad ? S'agit-il d'un bluff pour faire pression sur Assad et Poutine pour parvenir à certains objectifs sur le terrain face à l'avancée des troupes syriennes ? Armes chimiques : menaces réelles ou imposture atlantiste ?

Haut de page