Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le-Blog-Sam-La-Touch.over-blog.com

Le-Blog-Sam-La-Touch.over-blog.com

Blog contre le racisme, le (néo)colonialisme et l'impérialisme


Après le Liban, c'est au tour d'Alger d'interdire le film Wonder Woman en raison du soutien apporté par son actrice à l'offensive meurtrière israélienne à Gaza en 2014

Publié par SLT sur 4 Juin 2017, 15:52pm

Catégories : #Gal Gardot, #Wonder Woman, #Déprogrammation, #Alger, #Liban, #Algérie, #Israël, #Gaza, #Colonialisme, #Articles de Sam La Touch

L'actrice israélienne, Gal Gardot, incarnant le rôle de Wonder Woman subit une polémique croissante sur les réseaux sociaux en raison de son soutien moral apporté ouvertement au bombardement de la bande de Gaza par l'armée israélienne en 2014. Après le Liban qui a annulé la sortie du film, c'est au tour d'un festival à Alger de déprogrammer le film. Officiellement selon les instances du festival ce n'est en aucun cas lié à la polémique qui enflamme les réseaux sociaux mais officieusement ... cela y ressemble.

En 2014, durant l'offensive meurtrière israélienne sur la bande de Gaza, l'actrice avait rendu public son engagement pour Israël en postant un message sur son compte Facebook : « J'envoie mon amour à l'ensemble des citoyens israéliens, en particulier à ces garçons et filles qui risquent leur vie pour protéger ma patrie contre les acte horribles menés par (le mouvement islamiste) Hamas, qui se cache comme des lâches derrière les femmes et les enfants », avait-elle écrit. Née à Rosh HaAyin, non loin de Tel-Aviv, Gal Gadot a effectué un service militaire de deux ans et elle fut instructrice au combat pour les jeunes recrues de l'armée israélienne.

 

Le film étatsunien "Wonder Woman, incarnée par l'actrice israélienne Gal Gadot, a été déprogrammé dimanche d'un festival à Alger, où sa projection prévue avait enflammé les réseaux sociaux et suscité une pétition demandant son annulation.

Les organisateurs ont assuré à l'AFP que la déprogrammation était liée à des problèmes de droits d'exploitation et non à la campagne en cours contre sa diffusion, en raison de la présence à l'affiche de Gal Gadot. L'actrice israélienne avait défendu à l'été 2014 sur Facebook l'offensive meurtrière d'Israël contre la bande de Gaza..."
AFP Cinéma : Wonder Woman déprogrammé à Alger, appel à son interdiction

(c) 2015 Warner Bros. Entertainment. Inc. and Rat-Pac Dune Entertainment LLC

(c) 2015 Warner Bros. Entertainment. Inc. and Rat-Pac Dune Entertainment LLC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents