Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mossoul libérée, Daech s’effondre : femmes piégées, suicides collectifs, évasions parmi les civils, arrestations... (Almanar)

par Almanar 9 Juillet 2017, 13:21 Mossoul Libération EI Suicides collectifs Irak

Neuf mois après le lancement de la bataille, la ville de Mossoul est désormais entièrement libérée de la milice wahhabite terroriste Daech. Mais l’annomce officielle tarde toujours à venir.

Les Unités de lutte contre le terrorisme ont, selon l’agence irakienne al-Soumariyat, hissé le dreapeau irakien sur le bord du Tigre, dans la vieille ville de Mossoul.

Daech a reconnu sa défaite , déclarant que désormais son nouveau siège se situe dans la ville de Tal Afar, à l’ouest de Mossoul , a indique une source locale de Ninive, pour l’agence.

Dans les rues de la ville, des scènes de liesses impliquant surtout les militaires irakiens et les combattants volontaires du Hachd al-Chaabi sont de mise.

Mossoul libérée, Daech s’effondre : femmes piégées, suicides collectifs, évasions parmi les civils, arrestations... (Almanar)

Neuf mois après le lancement de la bataille, la ville de Mossoul est désormais entièrement libérée de la milice wahhabite terroriste Daech. Mais l’annomce officielle tarde toujours à venir.

Les Unités de lutte contre le terrorisme ont, selon l’agence irakienne al-Soumariyat, hissé le dreapeau irakien sur le bord du Tigre, dans la vieille ville de Mossoul.

Daech a reconnu sa défaite , déclarant que désormais son nouveau siège se situe dans la ville de Tal Afar, à l’ouest de Mossoul , a indique une source locale de Ninive, pour l’agence.

Dans les rues de la ville, des scènes de liesses impliquant surtout les militaires irakiens et les combattants volontaires du Hachd al-Chaabi sont de mise.

1000 tués 

Les derniers combats qui ont eu lieu dans les vieux quartiers de la ville se sont soldés par la mort de 1000 miliciens, a indiqué le général Raed Jawdat, le commandant des forces de la police fédérale qui a participé à la libération de Mossoul. Ont également été détruits plus 65 véhicules équipés, 20 motos piégées, 24 motocycles, 38 autres équipées, 5 tours de communication et 8 tunnels, a-t-il ajouté, dans un communiqué.

De même, 71 ceintures et 310 engins piégés ainsi que 181 missiles ont été désamorcés.

La carte de Mossoul qui était en gris est devenue verte

La carte de Mossoul qui était en gris est devenue verte

Suicide collectif

Il est question d’une trentaine de miliciens de Daech qui se sont fait exploser samedi, après avoir réalisés qu’ils étaient vaincus. Al-Mayadeen affirme avoir été témoin de ce suicide collectif.

Une femme de Daech qui s'est fait exploser vendredi avec son bébé

Une femme de Daech qui s'est fait exploser vendredi avec son bébé

Les réseaux sociaux ont fait l’écho de l’histoire horrible d’une femme de Daech qui s’est fait exploser le vendredi dernier, en portant son bébé, au milieu des civils en fuite de la vieille ville de Mossoul, rapporte la télévision iranienne arabophone al-Alam

Sa photographie prise quelques instants auparavant a été publiée sur ces réseaux lesquels ont également révélé en images vidéo la fuite de nombreux chefs de Daech parmi les civils. 35 terroristes liés à Daech et 6 autres personnes qui tentaient de pénétrer dans la ville via la rive occidentale du Tigre ont été appréhendés, a aussi souligné Al-Mayadeen TV.

La Cellule du média de guerre en Irak a indiqué pour sa part la mort d’un chef de Daech connu sous le sobriquet d’Abou Zeid, et de 7 de ses hommes, samedi, dans la vieille ville de Mossoul.

Ce dimanche, 30 autres ont été abattus alors qu’ils fuyaient de la côte droite de Mossoul vers sa côte gauche, en traversant l’Euphrate.

 

Une victoire méritée

Selon le directeur des opérations conjointes de , le général américain Robert Sofge, c’est une victoire bien méritée.

Mossoul libérée, Daech s’effondre : femmes piégées, suicides collectifs, évasions parmi les civils, arrestations... (Almanar)

« Ils méritent de célébrer cela et peuvent ressentir toute la fierté et le sens du travail accompli », a-t-il témoigné. Offrant ses « félicitations à l’avance pour cette grande bataille ».

« Il faut revenir à la Seconde guerre mondiale pour trouver (une bataille) qui se rapproche seulement » de celle de Mossoul, a-t-il jugé.

Les jihadistes qui sont encore à Mossoul sont «désespérés» et se battent jusqu’à la mort dans un petit périmètre de deux pâtés de maisons au cœur de la vieille ville, près du fleuve Tigre, a expliqué le général Sofge.

Selon les agences, certains se font passer pour morts, vêtus de gilets explosifs, qu’ils mettent à feu à l’approche des forces irakiennes de sécurité. Des combattantes femmes de l’EI se sont elles faites sauter au milieu de civils déplacés.

mossoul_libere1Quelques jihadistes cherchent néanmoins à fuir, se fondant dans le flot des réfugiés civils après avoir rasé leurs barbes et changé de vêtements.

 

La bataille continue

Sur le terrain, la bataille contre Daech se poursuit.

Selon al-Alam, les groupes du Hachd al-Chaabi ont annoncé ce dimanche, le lancement d’une nouvelle opération destinée à déraciner Daech de la région orientale de la région d’al-Maqdadiyat, deuxième plus importante dans la province de Diyala, à l’est de Bagdad .

Mossoul libérée, Daech s’effondre : femmes piégées, suicides collectifs, évasions parmi les civils, arrestations... (Almanar)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page