Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Lancet pointe la responsabilité de l'Arabie saoudite dans l'épidémie de choléra au Yémen et la complicité de l'ONU et de l'UNICEF

par The Lancet 20 Août 2017, 08:20 Yemen Cholera Arabie Saoudite ONU UNICEF Crimes contre l'humanité Collaboration Bombardements Epidémie Impérialisme Articles de Sam La Touch

Le Lancet pointe la responsabilité de l'Arabie saoudite dans l'épidémie de choléra au Yémen et la complicité de l'ONU et de l'UNICEF

Dans un article publié dans le célèbre journal scientifique The Lancet, le 18.08.2017, Jonathan Kennedy, Andrew Harmer et David McCoy de la Queen Mary University de Londres, déclarent que l'Unicef a occulté la responsabilité de l'Arabie saoudite dans l'épidémie de choléra qui sévit au Yémen. En effet selon ces auteurs, l'Unicef et l'ONU se gardent de mentionner la responsabilité de la coalition menée par l'Arabie saoudite (avec le soutien des USA, de la France, de la Grande-Bretagne et d'Israël, ndlr) :

"À la fin de juin 2017, l'UNICEF et l'ONU ont publié une déclaration déclarant que le Yémen "fait face à la pire épidémie de choléra dans le monde". La déclaration indique que l'épidémie est causée par la guerre civile qui a commencé en 2015, mais ces instances ne suggèrent pas qu'un camp soit plus responsable qu'un autre, notant simplement que "deux ans de lourd conflit" ont abouti à "l'effondrement du système sanitaire, de l'eau et des systèmes d'assainissement". Il n'indique pas non plus qu'un côté a été plus affecté par l'épidémie, déclarant que "le choléra s'est étendu à presque chaque gouvernorat".

Or selon les auteurs de l'article du Lancet qui s'appuient sur les statistiques de l 'ONU et des données issues du renseignement :
" Quand on combine les dernières données épidémiologiques de l'ONU pendant la période du 27 avril au 31 juillet, 2017, avec les données des renseignements qui dresse la carte des zones de contrôle gouvernemental et rebelle, il est clair que l'épidémie de choléra affecte d'une façon disproportionnée les zones contrôlées par les rebelles Houthi".

L'Epidémie de choléra au Yémen par governorat (Source The Lancet, aout 2017)

L'Epidémie de choléra au Yémen par governorat (Source The Lancet, aout 2017)

Puis les auteurs mettent clairement en cause la responsabilité de la coalition saoudienne avec la mansuétude de l'UNICEF (un fait passé sous silence dans une grande majorité de médias occidentaux ainsi que par l'ONU, ndlr) :

«Les frappes aériennes de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite ont détruit les hôpitaux et les systèmes d'approvisionnement en eau et ont obligé les gens à vivre dans des conditions de promiscuité insalubres. Compte tenu du rôle joué par la coalition dans la destruction de l'infrastructure du Yémen, il est extrêmement surprenant que l'UNICEF ait récemment loué la «générosité» de l'Arabie saoudite qui a débloqué 67 millions de dollars pour la lutte contre le choléra».

Haut de page