Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Complotisme : la chasse aux sorcières bat son plein (Cercle des Volontaires)

par Raphaël Berland 27 Janvier 2018, 12:19 Pascal Boniface Chasse aux sorcières Médias Complotisme Fake News

Complotisme : la chasse aux sorcières bat son plein
Par Raphaël Berland
Cercle des Volontaires

Complotisme : la chasse aux sorcières bat son plein (Cercle des Volontaires)

Voici quelques extraits du film « Complotisme, les alibis de la terreur » de Georges Benayoun et Rudy Reichstadt. Il s’agit d’un documentaire de propagande qui tente de faire croire que notre média, ainsi que des intellectuels et journalistes comme Étienne Chouard, Michel Collon, Frédéric Taddéï ou Edwy Plenel, alimenteraient le complotisme donc le terrorisme… Si, si… C’est bien la thèse soutenue !!

C’est bien la thèse soutenue !!

Ce documentaire, loin d’être le premier à tenter de salir la réputation de ces intellectuels et de notre média, est tout-à-fait symptomatique de cette véritable chasse aux sorcières qui bat son plein. Les anathèmes sont des mots tels que « confusionniste », « complotiste », « pro-dictateur » (et plus précisément « pro-Poutine », « pro-Assad » ou « pro-Chavez »), « extrême-droite », « fasciste » voir « antisémite ». Bien sûr, ces anathèmes sont lancés sans argumentation solide, usant et abusant de syllogismes et condamnant par association (la base de l’amalgame). Les personnes qui jettent ces anathèmes fuient les débats honnêtes avec les personnes qu’elles tentent de discréditer.

Le point commun des intellectuels et des médias ainsi attaqués ? Ils condamnent tous, fermement, les guerres et les gouvernements qui la provoquent. On peut même dire que ce sont ceux qui vont le plus loin dans le recherche de la « cause des causes » (même si elles sont souvent multiples) du déclenchement de ces guerres. Et honnêtement, l’occident en général, et des pays comme la France, les États-Unis et Israël en particulier, n’ont pas forcément le beau rôle. On comprend mieux pourquoi des chaînes d’état de ces pays tentent de rendre la parole de ces dissidents inaudible.

L’un des meilleurs exemples est Pascal Boniface, le fondateur de l’IRIS, un think-tank, à la renommé internationale, et dont les financements sont plutôt indépendants. L’IRIS aborde de nombreux sujets géopolitiques, dont le « conflit-israélo-palestinien », pour reprendre la Novlangue consacrée (1). Malgré l’excellence de leurs travaux, l’institut et son fondateur sont très régulièrement attaqués depuis plusieurs années (notamment sur le thème de de l’antisionisme et de l’antisémitisme), au point que l’existence de cet institut en soit aujourd’hui menacé.

Voici l’interview en mode « chienne de garde » de Pascal Boniface par Sonia Mabrouk sur CNews :

Bien sûr, pour jeter le doute et la suspicion sur les dissidents, l’on use et abuse du terme de « fake news », sans qu’on sache très bien qui est habilité à décréter quelle nouvelle, présentée par tel ou tel média, est une « fake news » ou ne l’est pas… Ou pire : que tel ou tel média (généralement un média indépendant bien sûr) est un diffuseur de « fake news »… Même le Pape François a récemment déclaré la guerre aux Fake News : il les a déclarées « sataniques »… Anathèmes, et bientôt, excommunication ??

Raphaël Berland

 


Notes :

(1) En effet, il ne viendrait à personne d’utiliser l’expression « conflit américano-indien » pour parler de la colonisation de l’Amérique du Nord et du massacre/génocide des indiens.

Pour aller plus loin :

À propos de Rudy Reichstadt et de Pierre-André Taguieff :

Faux antifascistes et Indymedia Paris soumis au détecteur de mensonge (Observation du Néo-Conservatisme / CdV)

Rudy Reichstadt : un opportuniste de la galaxie néo-conservatrice (Observation du Néo-Conservatisme)

Le documentaire « Complotisme, les alibis de la terreur » en entier (France Télévision – 60mn – en replay)

Photo: Pierre-André Taguieff

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page