Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Saison des combats" : le Pentagone enverra "1 000 nouveaux soldats et drones" en Afghanistan (Russia Today)

par RT 13 Janvier 2018, 06:34 Afghanistan Armée US USA Impérialisme Articles de Sam La Touch

"Saison des combats" : le Pentagone enverra "1 000 nouveaux soldats et drones" en Afghanistan
Article originel :‘Fighting season’: Pentagon to send ‘1,000 new troops & drones’ to Afghanistan
Russia Today

Traduction SLT

Des troupes étatsuniennes et des soldats de l'Armée nationale afghane (ANA) à bord d'un hélicoptère dans la province d'Uruzgan, en Afghanistan, le 7 juillet 2017. Omar Sobhani / Reuters

Des troupes étatsuniennes et des soldats de l'Armée nationale afghane (ANA) à bord d'un hélicoptère dans la province d'Uruzgan, en Afghanistan, le 7 juillet 2017. Omar Sobhani / Reuters

 Le Pentagone a l'intention de déployer environ 1 000 nouveaux conseillers militaires en Afghanistan dans le cadre de la relève de troupes prévue par l'administration Trump, selon des rapports.

Dès le mois de février, des membres d'une brigade d'assistance des forces de sécurité de l'Armée de terre à Fort Benning (Géorgie) seront envoyés comme conseillers militaires auprès des forces de sécurité nationales afghanes. Leur déploiement portera à environ 14 000 le nombre de soldats étatsuniens dans le pays.

Les responsables militaires étatsuniens ont déclaré au Wall Street Journal que le Pentagone espère augmenter considérablement la présence militaire étatsunienne en Afghanistan à temps pour le printemps, lorsque la "saison des combats" commencera.
Alors que les opérations contre l'Etat islamique (EI),  s'achèvent en Syrie et en Irak, l'armée étatsunienne prévoit également d'envoyer davantage d'hélicoptères, de véhicules terrestres, d'artillerie et d'autres équipements en Afghanistan.

Une grande flotte de drones armés et non armés sera également envoyée dans le pays, qui fournira aux conseillers étatsuniens un soutien aérien, ainsi que des services de renseignement, de surveillance et de reconnaissance.
Le président Trump a annoncé en août que 3 000 à 4 000 soldats supplémentaires seraient envoyés en Afghanistan pour tenter de remporter enfin une victoire décisive dans une guerre qui dure depuis plus de quinze ans.

Dans le cadre de la stratégie de Trump, la Maison-Blanche a délégué des pouvoirs décisionnels importants à ses généraux. Le nouveau style de gestion a été associé à un penchant pour le secret en ce qui concerne les effectifs de déploiement des troupes.

Le général John Nicholson, chef des forces étatsuniennes en Afghanistan, a déclaré aux journalistes le mois dernier qu'il y aurait plus de troupes étatsuniennes sur le terrain dans les mois à venir, mais n'a pas fourni de précisions.
Il y a "beaucoup plus que 1 000 conseillers sur le terrain", a déclaré Nicholson, mais en 2018, "ce nombre augmentera considérablement".

En décembre, la Maison-Blanche a omis le nombre de soldats stationnés en Afghanistan dans un rapport semestriel destiné à responsabiliser davantage le pouvoir exécutif sur les questions militaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page