Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[Vidéos] Manifestations à Manbij après que des forces soutenues par les Etats-Unis aient tué et décapité deux civils (Southfront)

par South Front 13 Janvier 2018, 11:27 Manbij FDS Décapitation Civils Crimes de guerre USA Collaboration Syrie Articles de Sam La Touch

Manifestations à Manbij après que des forces soutenues par les Etats-Unis aient tué et décapité deux civils
Article originel : Protests Erupt In Manbij After US-backed Forces Killed And Decapitated Two Civilians (Videos)
South Front

 

Traduction SLT*

[Vidéos] Manifestations à Manbij après que des forces soutenues par les Etats-Unis aient tué et décapité deux civils (Southfront)

Le 12 janvier, des centaines de civils se sont rendus dans les rues de la ville de Manbij, dans la province d'Alep, pour protester contre les forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par les États-Unis après avoir arrêté, torturé et tué deux civils de la ville, selon des sources locales.

.

 

Les sources ont indiqué que les forces de sécurité du FDS (Asayish) ont arrêté "Abd al-Hanan Mohamad al-Moahamd" et "Abod Hussain al-Mjanan" qui sont membres de la tribu locale des Bu Bana et ont refusé de les libérer. Plus tard, les Asayish ont abandonné les corps décapités des deux hommes autour de Manbij, selon les sources.

En ce qui concerne l'accident, le Conseil militaire de Manbij (MMC) du FDS a publié une déclaration officielle dans laquelle il affirmait que les deux victimes n'avaient jamais été arrêtées par les forces de sécurité du FDS. Cependant, les familles des victimes ont nié ces allégations et confirmé que leurs fils avaient été arrêtés publiquement par les Asayish.

En raison des manifestations, les unités kurdes du FDS se sont retirées du centre de Manbij et de nombreux postes de contrôle autour d'elle, susceptibles d'éviter toute rencontre violente avec les manifestants. Cependant, des militants locaux ont rapporté que des affrontements entre la tribu Bu Bana et les FDS ont éclaté le 11 janvier à l'intérieur de la ville.



 

De nombreux activistes locaux ont rapporté que des Arabes de plusieurs régions autour de Manbij se déversent maintenant dans la ville pour se joindre aux manifestations anti-FDS. Cependant, de nombreux activistes ont déclaré que les locaux craignaient que le FDS n'utilise la force contre les manifestants et ne s'en tire grâce à leurs liens étroits avec les Etats-Unis.

* avec DeepL.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page