Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans une escalade majeure, Israël riposte contre une présumée attaque iranienne (Zero Hedge)

par Tyler Durden 10 Mai 2018, 04:50 Golan Damas Bombardements Missiles Représailles Israël Syrie Articles de Sam La Touch

Dans une escalade majeure, Israël riposte contre une présumée attaque iranienne hors de Syrie.
Article originel : In Major Escalation, Israel Retaliates Against Alleged Iranian Attack Out of Syria
Par Tyler Durden
Zero Hedge

Avion de chase israélien (c) Amir Cohen Reuters

Avion de chase israélien (c) Amir Cohen Reuters

Résumé :

La situation est pour le moins fluide, mais d'après ce que nous pouvons dire, voilà ce qui s'est passé ce soir jusqu'à présent :

    1. Les sirènes se déclenchent sur le plateau du Golan

    2. Des explosions bruyantes ont été entendues

    Alors le jeu des représailles commence.....

    3. AP : L'Observatoire syrien des droits de l'homme a rapporté mercredi qu'Israël a attaqué des cibles de l'armée syrienne à la périphérie de Quneitra.

    4. AP : Des militants ont signalé des tirs de roquettes d'Israël vers le sud de la Syrie juste avant minuit mercredi.

    5. AP : L'armée israélienne dit qu'elle enquête et n'a pas d'autres détails.

    6. Les FDI rapportent que la force iranienne Quds a tiré 20 roquettes en direction des positions avancées des FDI sur le plateau du Golan.

    7. Selon al-Mayadeen (pro-gov), 10 positions de l'armée israélienne ont été bombardées avec des roquettes et plusieurs véhicules ont été ciblés avec des missiles guidés.

    8. Les FDI considèrent cet événement avec une grande sévérité et sont prêtes à une grande variété de scénarios.

    9. Les échanges se poursuivent.....

    10. Tirs d'avions à réaction israéliens sur Damas ; les bombardements de l'intérieur d'Israël se poursuivent.

    11. Des avions à réaction israéliens tirent sur le quartier général de la Garde républicaine.

    12. Les FDI confirment qu'Israël lance une attaque contre des cibles associées à la Garde révolutionnaire iranienne en Syrie. Pendant ce temps, l'électricité a été coupée dans certaines parties de Damas.

Il n'est donc pas facile de savoir qui a commencé les "combats", mais pour l'instant, les échanges de roquettes se poursuivent.

Mais vous pouvez regarder une couverture locale du conflit ici.

---
Mise à jour V : Les FDI confirment que les forces aériennes israéliennes ont lancé une attaque contre des cibles associées à la Garde révolutionnaire iranienne. Pendant ce temps, l'électricité a été coupée dans certaines parties de Damas.

---

Mise à jour IV : Les forces aériennes israéliennes mènent des raids sur le quartier général de la Garde républicaine et la base aérienne militaire de Mezzah.

---

 

Mise à jour III : AP rapporte la version des événements dans les deux camps.....

Israël :

    Les forces iraniennes basées en Syrie ont tiré 20 roquettes sur les positions militaires israéliennes de première ligne sur les hauteurs du Golan jeudi matin, a déclaré l'armée israélienne, déclenchant des représailles israéliennes et aggravant encore les tensions entre les deux ennemis de la Syrie voisine.

    L'armée israélienne a déclaré que son système de défense par fusée Iron Dome a intercepté certains des projectiles entrants, tandis que d'autres n'ont causé que des dommages minimes. Il n'y a pas eu de victimes israéliennes.

    Le lieutenant-colonel Jonathan Conricus, porte-parole militaire, a déclaré que la force iranienne d'Al Quds avait tiré des roquettes sur plusieurs bases israéliennes, sans toutefois dire comment Israël avait déterminé l'implication iranienne. L'attaque a déclenché des sirènes de raid aérien dans le Golan contrôlé par Israël.

    Israël "considère cette attaque iranienne très sévèrement", a déclaré Conricus aux journalistes. Il a dit qu'Israël avait répondu, mais n'a pas fourni de détails.

    "Cet événement n'est pas terminé, a-t-il ajouté.


Et "Pas"-Israël.....

    L'agence de presse syrienne a déclaré jeudi matin que les défenses aériennes syriennes avaient intercepté des "missiles israéliens hostiles", et les médias syriens ont déclaré plus tard que les missiles avaient été tirés au-dessus du sud-ouest de Damas.

    Les médias et les militants du gouvernement pro-syrien ont déclaré mercredi soir que des missiles avaient été tirés vers Israël depuis le sud de la Syrie, ciblant les positions israéliennes sur les hauteurs du Golan occupées.

    Avant ce rapport, l'agence de presse syrienne a déclaré que des roquettes soupçonnées d'avoir été tirées depuis Israël ont touché la province de Quneitra, dans le sud de la Syrie.

    Des militants ont déclaré qu'il s'agissait de tirs d'artillerie à partir de positions israéliennes sur le plateau du Golan.

    Il n'y a pas eu de victimes.


A vous de décider qui dit la vérité.

---
Misa à jour II : Israël aurait lancé un missile de croisière à Damas....

---

Mise à jour I : Voici une chronologie préliminaire des événements des dernières 24 heures partagée par le journaliste indépendant Danny Makki sur Twitter.

1. Trump se retire de l'accord nucléaire iranien

2. Israël active instantanément des abris contre les bombes sur le plateau du Golan

3. Israël fait état d'une activité iranienne inhabituelle dans les zones frontalières syriennes.

4. Les sources/rapports commencent à discuter de la menace imminente d'attaques dirigées par l'Iran contre Israël à partir de la Syrie.

5. Israël frappe la zone industrielle d'Al-Kisweh autour de Damas avec deux roquettes.

6. Les médias syriens affirment que deux autres roquettes ont été abattues.

7. Huit Iraniens parmi 15 combattants pro-gouvernementaux étrangers ont été tués lors de l'attaque qui a eu lieu hier.

8. Israël continue d'accumuler régulièrement des troupes et des chars à la frontière syrienne ce matin.

9. L'intense activité aérienne israélienne au-dessus du plateau du Golan aujourd'hui.

10. Une roquette israélienne survole Qunaitra en direction de Damas, la défense aérienne syrienne lui a tiré dessus.

11. Les rapports affirment que la roquette a été abattue au sud-est de Damas, les avions de chasse israéliens sont toujours très présents dans le ciel.

12. De nombreuses frappes d'artillerie et de mortiers venant d'Israël ont visé des zones autour d'Al-Baath City dans la province de Quneitra.

13. Tirs de chars israéliens sur des positions syriennes également, aucun rapport de pertes jusqu'à présent.

14. Des sirènes auraient été entendues du côté israélien de la frontière.

15. De nombreuses frappes israéliennes ont été signalées à Hadar, à Quneitra.

16. Tir de défense aérienne syrienne contre des roquettes israéliennes visant Hadar à Quneitra.

17. Al-Mayadeen rapporte de nombreuses frappes de l'armée syrienne (mortiers, artillerie) sur les positions israéliennes près de la frontière avec la Syrie. La plupart des missiles syriens tirés sur #Israël auraient été interceptés par le Iron Dome.

18. Pro Gov Al-Mayadeen, déclare que 4 sites israéliens ont été pris pour cible.

19. On signale d'autres frappes israéliennes sur Hadar à Quneitra.

* * *

Israël riposte contre ce qu'il a décrit comme une attaque des forces iraniennes à partir de la Syrie sur sa ligne défensive dans la région frontalière du plateau du Golan. L'attaque a commencé vers minuit mercredi.

Les médias israéliens et syriens ont signalé des bombardements et des explosions sur leur territoire.

Selon les forces syriennes d'al-Mayadeen, les forces syriennes ont bombardé 10 positions de l'armée israélienne à l'aide de roquettes, et plusieurs véhicules ont été visés par des missiles guidés.

Si cela était avéré, la frappe d'Israël par les forces syriennes (et, comme Israël l'allègue, les forces iraniennes) marquerait la première fois que l'armée syrienne riposte contre Israël pour des frappes en territoire syrien, et la première fois qu'ils tirent directement sur les troupes israéliennes, selon le WaPo.

Les Israéliens vivant près de la frontière disent maintenant au Jerusalem Post qu'une "attaque prolongée" est en cours alors que les deux parties échangent des tirs...

...Et SANA, la chaîne de télévision d'Etat syrienne, rapporte des bombardements dans le sud-ouest de Damas, tandis que les forces aériennes syriennes sont cherchent à intercepter les missiles israéliens. Selon certaines informations, Israël prend pour cible la 10e brigade de l'armée syrienne à Qatna, dans la campagne de Damas.

* * *

Un porte-parole des FDI a confirmé qu'Israël considère qu'il s'agit d'une attaque de l'Iran et réagit en conséquence. Une vingtaine de missiles ont été tirés par la force iranienne Qods sur la ligne défensive avant d'Israël sur le plateau du Golan, a déclaré le porte-parole, confirmant que le dôme de fer d'Israël avait intercepté "plusieurs" des missiles. Aucun blessé n'a été signalé jusqu'à présent du côté israélien.

Selon les médias locaux, plusieurs obus auraient touché le gouvernorat syrien de Quneitra. Les obus auraient été lancés depuis la partie du plateau du Golan occupée par Israël. Des sirènes de raid aérien se sont déclenchées dans la zone contrôlée par Israël peu après l'attaque signalée.

Pendant ce temps, l'Associated Press rapporte que l'armée israélienne affirme que des sirènes de raid aérien ont retenti sur le plateau du Golan peu après que l'agence de presse syrienne ait publié des rapports de tirs de roquettes d'Israël vers le sud de la Syrie juste avant minuit, heure locale, mercredi.

Des photos et des vidéos de roquettes lancées en Israël depuis la Syrie ont commencé à apparaître sur les médias sociaux.

 

Les FDI ont confirmé que des sirènes ont été entendues sur le plateau du Golan et qu'elles "examinent la question".

Israël dit qu'il répond à ce qu'il décrit comme une "attaque iranienne". Bien qu'on ne sache toujours pas qui a tiré le premier.

Un rédacteur en chef du Jerusalem Post a déclaré qu'Israël considère l'attaque comme un événement "grave" et prépare une réponse.

Les FDI ont été en état d'alerte ces derniers jours, craignant une attaque de la Syrie. On pense qu'Israël a mené une série de frappes aériennes meurtrières sur des cibles iraniennes en Syrie ces dernières semaines, qui ont tué plus de dix Iraniens.

Pendant ce temps, alors que les  et des missiles sont lancées entre la Syrie et Israël, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est en visite à Moscou avec le Président russe Vladimir Poutine.

Après 10 heures passées ensemble, Netanyahu a dit qu'il a transmis l'obligation d'Israël de se défendre contre l'agression iranienne. "Je pense que les choses ont été présentées d'une manière directe, et c'est important. Ces questions sont très importantes pour la sécurité d'Israël en tout temps et surtout en ce moment, a-t-il dit.

Traduction SLT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page