Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les faux arguments de Trump ne se vendront pas bien en Europe (Moon of Alabama)

par Moon of Alabama 11 Juillet 2018, 20:31 Trump OTAN UE Allemagne Merkel Nord Stream Russie USA Articles de Sam La Touch

Les faux arguments de Trump ne se vendront pas bien en Europe
Article originel : Trump's False Arguments Will Not Sell Well In Europe
Moon of Alabama

Donald Trump, le vendeur d'America First, est venu à Bruxelles aujourd'hui pour demander plus d'hommage à l'empire. Il veut que l'Europe achète davantage d'armes fabriquées aux États-Unis et utilise du gaz naturel liquéfié (GNL). Mais ses arguments sont tous faux. Les citoyens européens ne sont pas impressionnés et ils rejetteront ses appels.

Son premier discours à Bruxelles a été une attaque profondément erronée contre l'Allemagne pour l'inciter à acheter du GNL très cher à des producteurs étatsuniens de gaz naturel liquéfié. Trump, la marionnette de Poutine selon la 'résistance', a utilisé le croquemitaine russe pour faire valoir ses arguments :

    Eh bien, je dois dire, je pense que c'est très triste quand l'Allemagne conclut un accord massif sur le pétrole et le gaz avec la Russie, où l'on est censé se protéger contre la Russie, et que l'Allemagne paie des milliards et des milliards de dollars par an à la Russie.
    ...
    Nous vous protégeons donc contre la Russie, mais ils paient des milliards de dollars à la Russie, et je pense que c'est très inapproprié. Et l'ancien chancelier de l'Allemagne est à la tête de la compagnie qui fournit le gaz. En fin de compte, l'Allemagne aura près de 70% de son pays contrôlé par la Russie avec du gaz naturel.

    Alors dites-moi, est-ce que c'est approprié ? Je veux dire, je me plains de ça depuis mon arrivée. On n'aurait jamais dû permettre que cela se produise. Mais l'Allemagne est totalement contrôlée par la Russie, car elle retirera de 60 à 70 % de son énergie de la Russie et d'un nouveau gazoduc.
    ...
    Maintenant, si vous regardez cela, l'Allemagne est captive de la Russie parce qu'elle s'y approvisionne. Ils se sont débarrassés de leurs centrales au charbon. Ils se sont débarrassés de leurs armes nucléaires. Ils reçoivent tellement de pétrole et de gaz de la Russie.
    ...
    Je pense que le commerce est merveilleux. Je pense que l'énergie est une toute autre histoire. Je pense que l'énergie est une histoire très différente de celle du commerce normal. Et vous avez un pays comme la Pologne qui n'accepte pas ce gaz. Vous jetez un coup d'oeil à certains pays - ils ne l'accepteront pas, parce qu'ils ne veulent pas être captifs de la Russie. Mais l'Allemagne, en ce qui me concerne, est captive de la Russie, parce qu'elle tire une grande partie de son énergie de la Russie. Nous sommes donc censés protéger l'Allemagne, mais ils tirent leur énergie de la Russie. Expliquez moi cela. Et vous savez bien que cela ne s'explique pas.

 

Trump parlait du gazoduc Nordstream II qui approvisionnera l'Allemagne et d'autres pays européens en gaz naturel en provenance de Russie.

Les faux arguments de Trump ne se vendront pas bien en Europe (Moon of Alabama)

Nord Stream I fonctionne depuis un certain temps. Nord Stream II est actuellement construit par des entreprises privées autrichiennes et allemandes.

Le grand avantage pour l'Allemagne est que ces pipelines ne passent par aucun autre pays. D'autres pipelines en provenance de Russie, construits dans les années 1970, traversent l'Ukraine et la Pologne jusqu'en Allemagne. Ils sont utilisés par les trois pays pour recevoir du gaz de la Russie.

Chaque fois que l'Ukraine n'a pas d'argent pour payer le gaz à la Russie et ne paie pas sa cotisation, la Russie envoit moins de gaz par le gazoduc. Le gaz pour l'Allemagne et la Pologne est censé continuer à circuler sans que l'Ukraine n'en prenne. Mais les Ukrainiens trichent. Ils volent le gaz qui est censé passer à travers sans payer pour cela. En fin de compte, l'Allemagne doit donner de l'argent à l'Ukraine pour que l'Ukraine puisse payer la Russie. Cela s'est produit en 2006, en 2008 et de nouveau en 2014.

Assez, c'est assez. Nord Stream empêche un tel chantage de l'Allemagne par l'Ukraine. C'est la principale raison pour laquelle l'Ukraine fait pression contre Nord Stream.

La Pologne ne rejette pas le gaz russe, même si elle prétend le faire. Elle a un contrat à long terme avec la Russie et recevra beaucoup de gaz par le gazoduc ukrainien jusqu'en 2022 au moins. Depuis 2014, elle importe également du gaz d'Allemagne par l'intermédiaire de la nouvelle station de pompage bidirectionnelle de Mallnow. L'Allemagne reçoit de Russie le gaz qu'elle exporte vers la Pologne par le système Nord Stream et le pompe par le gazoduc Opal et Mallnow vers la Pologne. Il est extrêmement hypocrite de la part de la Pologne de faire pression contre Nord Stream alors qu'elle contribue de manière significative à la sécurité énergétique de la Pologne.

Trump affirme que l'Allemagne "tirera de 60 à 70 % de son énergie de la Russie et d'un nouveau gazoduc". De l'énergie primaire utilisée par l'Allemagne, seuls 20 % environ proviennent du gaz naturel. Moins de 40% du gaz naturel utilisé par l'Allemagne provient de Russie. Ainsi, la Russie fournit 7-8% de l'énergie primaire que l'Allemagne utilise. Si besoin est, l'Allemagne peut s'en passer. Ce n'est pas une question stratégique.

Les faux arguments de Trump ne se vendront pas bien en Europe (Moon of Alabama)

Trump a également déclaré au sujet de l'Allemagne : "Ils se sont débarrassés de leurs centrales au charbon. Ils se sont débarrassés de leurs armes nucléaires." L'Allemagne ne s'est pas débarrassée de ses centrales au charbon. Elle en construit de nouvelles avec une plus grande efficacité. L'Allemagne élimine progressivement l'énergie nucléaire. Elle ne construira pas de nouvelles centrales nucléaires. Mais il y a encore aujourd'hui neuf centrales nucléaires en fonctionnement. Leur date de fermeture prévue est 2022, mais elle sera probablement prolongée. Sans l'énergie nucléaire, il sera extrêmement difficile d'atteindre la limite fixée pour les gaz à effet de serre.

Trump a, comme d'habitude, sur les faits, tout faux. Mais les États-Unis produisent plus de gaz naturel qu'ils n'en ont besoin et veulent l'exporter. La compression du gaz naturel étatsunien sous forme liquéfiée pour le transport maritime consomme tellement d'énergie que le prix est inévitablement beaucoup plus élevé que celui du gaz russe livré par gazoducs. En Allemagne, il ne sera jamais compétitif par rapport au gaz russe. Il est compréhensible que Trump veuille que l'Allemagne achète du gaz liquéfié produit aux États-Unis. Mais sans des prix compétitifs et sans argument de vente plus plausible, il n'aura pas de chance.

Trump a fait encore plus de pression contre tous les pays européens de l'OTAN lorsqu'il a exigé qu'ils s'engagent à consacrer 4 % de leur PIB pour la défense. Il espère qu'ils achèteront davantage de systèmes militaires étatsuniens. La demande est ridicule. Les Parlements décident du montant qu'un pays consacre à la défense. Les parlementaires veulent être réélus. Seulement 15% des Allemands sont d'accord avec l'augmentation du budget de la défense à 2% du PIB allemand. Pour la plupart d'entre eux, même 1,5 %, c'est déjà trop. Une majorité veut que les troupes étatsuniennes partent. Il est impossible que les pays de l'OTAN puissent accepter ou accepteront un taux de 4%.

Cela dit, je suis pour dépenser 4% pour la défense - mais à une seule condition. La santé est une question de sécurité. La santé est la défense contre la mort. Nous devons nationaliser nos systèmes de santé et laisser les départements de la défense les gérer.

L'armée étatsunienne est la plus grande organisation socialiste du monde. Elle est égalitaire et ses citoyens, c'est-à-dire les soldats, sont extrêmement bien soignés. Elle gère son propre système de soins de santé par l'entremise de l'Administration de la santé des anciens combattants.

Les pays de l'OTAN pourraient adopter ce système et l'étendre à leurs populations. Sous cette condition, 4 % du PIB pour la "défense" sera en effet une bonne affaire.

Traduction SLT
Nos articles subissent encore les fourches caudines de la censure cachée via leur déréférencement par des moteurs de recherche tels que Bing, Yahoo et Duckduckgo. (Pour en avoir le coeur net, tapez le titre de cet article dans un de ces moteurs de recherche 24h après sa publication). Si vous appréciez notre blog et notre dénonciation du (néo)colonialisme, de l'impérialisme et du racisme, soutenez-le. N'envoyez pas d'argent, faites le connaître ! Merci.  Les articles du Blog de SLT blacklistés sur les moteurs de recherche (Bing, Yahoo, Duckduckgo...) sauf sur Google

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page