Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Centrafrique : trois journalistes russes assassinés, leurs corps déposés devant une base de l'ONU (RT)

par Russia Today 1 Août 2018, 10:03 Centrafrique Journalistes Assassinat Russie Rastorguyev Radchenko Jemal

Orkhan Jemal et Alexandre Rastorguev, photos © vk.com / facebook

Orkhan Jemal et Alexandre Rastorguev, photos © vk.com / facebook

Une équipe de tournage composée de trois journalistes russes a été tuée en Centrafrique au cours d'un vol, selon la police locale. D'après leurs confrères, ils étaient en train de tourner un documentaire sur des mercenaires dans ce pays.

Trois Russes qui portaient sur eux des cartes de presse ont été assassinés dans la nuit du 30 au 31 juillet près de Sibut, dans le centre de la Centrafrique, l'un des pays les plus pauvres et les moins sûrs au monde. Selon les informations recueillies par l'AFP, leurs corps ont été retrouvés à 23 kilomètres de Sibut. «[Les trois ressortissants russes] ont été assassinés par des hommes armés non identifiés», a déclaré à l'AFP une source judiciaire, précisant qu'ils auraient été tués à un barrage dressé sur une route.

Les trois hommes seraient le réalisateur Alexandre Rastorguyev, le caméraman Kirill Radchenko et le journaliste Orkhan Jemal. Ce dernier était un correspondant de guerre renommé qui avait notamment exercé en Syrie. Des membres du corps diplomatique russe sont en route pour procéder à l'identification formelle des victimes.
 

D'après la police centrafricaine citée par l'agence de presse russe Interfax, le mobile serait un vol.

Selon un journaliste qui serait un ami proche d'Ohran Dzhemal, celui-ci était en train d'enquêter sur le groupe Wagner, une société militaire privée russe.

Les corps des trois hommes ont été déposés ce 31 juillet au matin à la base de la Mission de l'ONU pour la stabilisation de la Centrafrique (Minusca) de Sibut. Leur chauffeur est porté disparu. «Ils rentraient de Kaga Bandoro [nord du pays] par la route», a précisé une source religieuse de Sibut. Ni l'ambassade russe à Bangui, ni le conseiller russe à la présidence centrafricaine n'avaient connaissance de la présence de ces journalistes en Centrafrique, selon l'AFP.

 

Les articles du blog subissent encore les fourches caudines de la censure cachée via leur déréférencement par des moteurs de recherche tels que Bing, Yahoo et Duckduckgo.Si vous appréciez notre blog et notre dénonciation du (néo)colonialisme, de l'impérialisme et du racisme, soutenez-le. N'envoyez pas d'argent, faites le connaître ! Merci. Censure sur SLT : Yahoo renforce le déréférencement des articles de SLT, Google maintient leur référencement !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page