Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[Vidéo] "Le changement de régime commence chez soi" - Max Blumenthal s'exprime du palais présidentiel vénézuélien (The Grayzone)

par Max Blumenthal 4 Août 2019, 11:34 Venezuela Max Blumenthal Blocus Critique USA BLocus Impérialisme Articles de Sam La Touch

"Le changement de régime commence chez soi' - Max Blumenthal s'exprime du palais présidentiel vénézuélien
Article originel : ‘Regime change begins at home’ – Max Blumenthal speaks in Venezuelan presidential palace
Par Max Blumenthal
The Grayzone

Grayzone de Max Blumenthal et l'Embassy Protection Collective s'adressent aux médias après avoir rencontré le président Nicolás Maduro au palais Miraflores à Caracas, Venezuela.

Transcription

Je représente, aux côtés de mes collègues Anya Parampil et Ben Norton, une organisation médiatique indépendante qui n'a aucune relation officielle avec le gouvernement actuel ou tout autre gouvernement.

Nous sommes ici parce que notre gouvernement, et un média corporatif qui agit comme un bras de sa politique étrangère, poursuit une politique dangereuse et catastrophique de blocus et de changement de régime.

Nous avons vu les catastrophes que cette même politique a causées pour l'Amérique centrale, pour l'Irak, pour la Libye, pour la Syrie et pour tant de gens dans le monde, en Corée et ailleurs. Et nous sommes ici pour renoncer à cette politique.


Nous sommes ici en tant que citoyens et journalistes pour briser le blocus que notre gouvernement a mis non seulement sur ce gouvernement, mais aussi sur les relations entre le peuple étatsunien et le peuple vénézuélien qui cherche à construire une nouvelle société par la révolution bolivarienne.

Et c'est pour cette même raison que nous avons participé à un collectif de protection des ambassades pour défendre non seulement l'ambassade du Venezuela, mais aussi les principes du droit international et la vérité fondamentale sur cette politique de changement de régime.

Nous n'avons absolument aucune crainte d'une attaque dans les médias ou de la part de notre propre gouvernement, car nous avons décidé que le peuple vénézuélien, qui est assiégé, devrait avoir des relations avec le peuple étatsunien, et que nous devrions nous écouter et dialoguer les uns avec les autres.

Nous n'avons peur d'aucune intimidation. Et comme vous l'avez vu, lorsque nous étions à l'intérieur et à l'extérieur de l'ambassade, il n'y avait absolument aucune crainte d'attaque ou d'intimation.

Donc, parce que notre gouvernement, y compris de nombreux progressistes autoproclamés, refuse de dialoguer avec ce gouvernement, et parce que nos médias refusent d'aller dans les barrios et de rencontrer les paysans qui souffrent sous sanctions, c'est notre travail de le faire pour eux.


Nous sommes venus ici dans un esprit de paix et de diplomatie, et nous reviendrons dans notre pays pour dire la vérité sur les effets écrasants des sanctions, mais aussi sur les gains de cette révolution.

Parce que dans notre pays, il y a des millions de personnes - comme l'a dit le président Maduro lors de notre réunion, et qu'il comprend - il y a des millions de personnes qui souffrent sans maison, sans espoir ; des étudiants avec des dettes qu'ils ne peuvent pas rembourser ; des gens qui ne peuvent pas se payer des soins médicaux. Et nous avons besoin d'une révolution dans notre pays. Nous aussi, nous devons construire une nouvelle société et de nouveaux médias.


Nuestra lucha es la misma. Este es nuestro mensaje a usted. Notre lutte est la même. C'est notre message pour vous.

Parce que nous aimons les gens de notre pays aux États-Unis, parce que nous aimons nos voisins et nos communautés, parce que nous aimons les gens que nous avons rencontrés dans ce pays et parce que nous détestons un empire qui abuse aussi de nos voisins et de nos communautés, nous croyons que le changement de régime commence chez nous. Je vous remercie.


* Max Blumenthal est un journaliste primé et l'auteur de plusieurs livres, dont les best-sellers Republican Gomorrah, Goliath, The Fifty One Day War et The Management of Savagery. Il a produit des articles imprimés pour un large éventail de publications, de nombreux reportages vidéo et plusieurs documentaires, dont Killing Gaza. Blumenthal a fondé The Grayzone en 2015 pour mettre en lumière par le journalisme l'état de guerre perpétuelle des Etats-Unis et ses dangereuses répercussions intérieures.

Traduction SLT

Les articles du blog subissent encore les fourches caudines de la censure cachée via leur déréférencement par des moteurs de recherche tels que Yahoo, Qwant, Bing, Duckduckgo. Pour en avoir le coeur net, tapez le titre de cet article dans ces moteurs de recherche (plus de 24h après sa publication), vous remarquerez qu'il n'est pas référencé si ce n'est par d'autres sites qui ont rediffusé notre article. Si vous appréciez notre blog, souatenez-le, faites le connaître ! Merci.
- Contrairement à Google, Yahoo & Co boycottent et censurent les articles de SLT en les déréférençant complètement !
- Les articles de SLT toujours déréférencés sur Yahoo, Bing, Duckdukgo, Qwant.
- Censure sur SLT : Les moteurs de recherche Yahoo, Bing et Duckduckgo déréférencent la quasi-totalité des articles du blog SLT !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page