Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les troupes étatsuniennes empêchent l'armée syrienne de défendre des villes kurdes clés contre l'avancée de la Turquie (The Morning Star)

par The Morning Star 15 Octobre 2019, 16:10 Armée US Armée turque Invasion Collaboration Syrie Armée syrienne FDS Kurdes Impérialisme Articles de Sam La Touch

Les troupes étatsuniennes empêchent l'armée syrienne de défendre des villes kurdes clés contre l'avancée de la Turquie
Article originel : US troops block Syrian army from defending key Kurdish cities from Turkey's advance
The Morning Star

L'armée étatsunienne a empêché l'armée syrienne d'entrer dans Kobane et Manbij ce matin, malgré un accord conclu avec les forces kurdes leur permettant de défendre la région semi-autonome appelée Rojava.
 

Un accord militaire a été négocié par l'alliance des milices des forces démocratiques syriennes, en vertu duquel l'armée arabe syrienne (AAS) entrerait dans les villes kurdes de Kobane et Manbij.

Les forces gouvernementales ont commencé à se mobiliser dans la région tard dans la nuit de dimanche à dimanche pour protéger les villes, qui avaient été violemment bombardées par l'armée turque et ses alliés djihadistes de l'armée syrienne libre.

Mais au début de la journée, les forces étatsuniennes avaient bloqué le pont qui est la route principale vers Manbij pour empêcher les forces de l'AAS d'avancer vers la ville.

Les images montrent quatre véhicules de l'autre côté de la route interdisant à quiconque de passer.

Les Etats-Unis ont prétendu qu'ils favorisaient une "déconfliction" avec Moscou et le gouvernement syrien pour que les forces de l'AAS puissent trouver une route vers Kobane tout en assurant la sécurité du personnel américain.

Mais des sources ont indiqué que les États-Unis bloquaient également des routes à l'extérieur de Kobane et que des images vidéo circulaient, semblant montrer des véhicules empêchant l'entrée.

Les pourparlers entre les Forces démocratiques syriennes et le gouvernement syrien ont abouti à cet accord, qui est purement militaire.

L'administration autonome de Rojava reste responsable de la gestion des zones sous son contrôle pendant que les négociations politiques se poursuivaient.

Les déplacements internes se sont poursuivis aujourd'hui, plus de 200 000 civils ayant été contraints de fuir leurs foyers par l'invasion turque.

Le Kurdistan irakien se préparait à un afflux de réfugiés. Dans la province de Dohuk, le conseil des secours et des affaires humanitaires a déclaré qu'il s'attendait à l'arrivée d'au moins 50 000 personnes.

Les forces turques ont lancé une offensive contre Manbij au moment où The Star a été mis sous presse et des affrontements avec les troupes de l'AAS étaient attendus.

 

Le président Recep Tayyip Erdogan a averti que l'armée turque donnerait la ville contrôlée par les Kurdes à "ses véritables propriétaires arabes".

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ont appelé les Etats membres à mettre fin aux ventes d'armes à Ankara et ont condamné l'invasion de la Syrie.

Mais le bloc n'a pas réussi à imposer un embargo sur les armes comme le souhaitaient l'Allemagne et la France, laissant à chaque pays le choix de sa propre politique.

La Grande-Bretagne a refusé de se joindre à ses alliés pour mettre fin aux ventes d'armes et a été critiquée par les députés européens pour s'être opposés à la condamnation de la Turquie alors que l'UE s'efforçait de parvenir à une position commune.

Le président étatsunien Donald Trump a promis aujourd'hui de frapper la Turquie avec des sanctions "puissantes".

Le Conseil européen devrait également discuter de cette option lors de ses réunions de jeudi et vendredi.

Traduction SLT

Les articles du blog subissent encore les fourches caudines de la censure cachée via leur déréférencement par des moteurs de recherche tels que Yahoo, Qwant, Bing, Duckaduckgo. Pour en avoir le coeur net, tapez le titre de cet article dans ces moteurs de recherche (plus de 24h après sa publication), vous remarquerez qu'il n'est pas référencé si ce n'est par d'autres sites qui ont rediffusé notre article. Si vous appréciez notre blog, soutenez-le, faites le connaître ! Merci.
- Contrairement à Google, Yahoo & Co boycottent et censurent les articles de SLT en les déréférençant complètement !
- Les articles de SLT toujours déréférencés sur Yahoo, Bing, Duckdukgo, Qwant.
- Censure sur SLT : Les moteurs de recherche Yahoo, Bing et Duckduckgo déréférencent la quasi-totalité des articles du blog SLT !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page