Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rapport sur la guerre en Syrie du 15 au 17 janvier 2020 : Reprise des opérations offensives dans le sud d'Idlib (Southfront)

par South Front 17 Janvier 2020, 20:00 Rapport de guerre Syrie Articles de Sam La Touch

Rapport sur la guerre en Syrie du 15 au 17 janvier 2020 : Reprise des opérations offensives dans le sud d'Idlib
Article originel : Syrian War Report – January 15-17, 2020: Offensive Operations In Southern Idlib Resumed
South Front

Tard le 15 janvier, les forces progouvernementales, dirigées par la 25e Division des forces de mission spéciale, ont repris leurs opérations offensives dans le Grand Idlib. Depuis lors, elles ont pris le contrôle de plusieurs villages dont Barsah, Nouhiya, Tell Khatrah et Khirbat Dawud, à l'ouest de la base aérienne d'Abu al-Duhur. La base aérienne libérée en janvier 2018 est devenue un point d'ancrage utile pour les unités de l'armée opérant dans la région.


Le 16 janvier, Hayat Tahrir al-Sham a lancé une contre-offensive pour reprendre Abou Jurf. Cependant, le groupe djihadiste n'a pas réussi à porter un coup notable aux troupes gouvernementales qui avançaient.

L'opération terrestre a suivi la reprise des frappes aériennes sur les dépôts d'armes et les positions fortifiées de Hayat Tahrir al-Sham (anciennement la branche syrienne d'Al-Qaida) et d'autres groupes radicaux. Le 15 janvier, l'armée de l'air syrienne a bombardé la zone industrielle et le quartier al-Hal de la ville d'Idlib, détruisant de nombreux véhicules et plusieurs bâtiments. Des frappes aériennes ont également été signalées près de Maarat al-Nu'man, Ma'ar Shoreen, Tell Kersyan et d'autres zones le long de l'autoroute M5. Plus de 20 frappes aériennes ont touché des cibles dans le sud-ouest de la ville d'Alep, qui sont récemment devenues la cible de bombardements réguliers de la part de groupes militants soutenus par la Turquie. Le bombardement particulièrement intense a eu lieu le 16 janvier, avec plus de deux douzaines de roquettes qui ont pilonné la ville.

Des sources pro-gouvernementales spéculent que le sud-ouest d'Alep deviendra la cible de l'offensive de l'armée à grande échelle. Pendant ce temps, l'armée est en train d'anéantir des positions militantes sur la ligne de front à l'est de l'autoroute M5. Cela est nécessaire pour faciliter les futurs efforts militaires visant à reprendre l'autoroute aux radicaux et à libérer Maarat al-Numan, Khan al-Sobol et Saraqib. Les événements des deux dernières années ont montré qu'en dépit de tout accord de cessez-le-feu et de désescalade, la route restera fermée tant que les militants contrôleront ces trois villes.


La Turquie et la Russie semblent également se préparer à un nouveau cycle de violence dans le Grand Idlib. Le ministre turc Hulusi Akar a déclaré le 15 janvier qu'Ankara et Moscou étaient en pourparlers pour établir une " zone de sécurité " afin de permettre aux civils de s'abriter pendant l'hiver. Il a affirmé que la raison en est que les civils ne veulent pas se rendre dans les zones contrôlées par le gouvernement. Des sources pro-Damas affirment que les militants liés à Al-Qaïda ne font que saboter la sortie des civils par les couloirs humanitaires, juste sous le nez des points d'observation turcs.

Le 15 janvier, des cellules de l'EI ont tendu une embuscade à un groupe de troupes de la Garde républicaine dans le sud de Deir Ezzor. Les terroristes ont détruit un véhicule BRDM-2 et un mini camion, et ont tué au moins 9 soldats. Plus tôt le même jour, l'armée de l'air israélienne a effectué une attaque sur l'aéroport T4 dans la province de Homs. La défense aérienne syrienne aurait intercepté plusieurs missiles, mais au moins 4 d'entre eux ont atteint la cible.

L'aéroport T4 est la base des opérations soutenues par l'Iran contre l'EI dans la partie centrale de la Syrie et accueille des drones iraniens.

Traduction SLT

Rapport sur la guerre en Syrie du 15 au 17 janvier 2020 : Reprise des opérations offensives dans le sud d'Idlib (Southfront)

Les articles du blog subissent encore les fourches caudines de la censure cachée via leur déréférencement par des moteurs de recherche tels que Yahoo, Qwant, Bing, Duckduckgo. Pour en avoir le coeur net, tapez le titre de cet article dans ces moteurs de recherche (plus de 24h après sa publication), vous remarquerez qu'il n'est pas référencé si ce n'est par d'autres sites qui ont rediffusé notre article.
- Contrairement à Google, Yahoo & Co boycottent et censurent les articles de SLT en les déréférençant complètement !
- Les articles de SLT toujours déréférencés sur Yahoo, Bing, Duckdukgo, Qwant.
- Censure sur SLT : Les moteurs de recherche Yahoo, Bing et Duckduckgo déréférencent la quasi-totalité des articles du blog SLT !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page