Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le taux de létalité de la Covid pourrait être proche de 0.1% si l'on prend en compte les asymptomatiques, selon plusieurs sources scientifiques

par SLT 27 Octobre 2020, 21:08 Taux de mortalité Coronavirus Etudes Articles de Sam La Touch

Dernièrement un débat a opposé deux médecins à l'assemblée nationale, la députée Martine Wonner et le ministre de la santé Olivier Véran. La première a annoncé que la Covid avait un taux de létalité inférieur à 1% tandis que l'autre a pris ses propos pour argent comptant en déclarant qu'1% de 40 millions de Français atteints (correspondant aux 60% potentiels de Français immunisés, si on envisage une libre circulation du virus, 60 % étant le taux considéré classiquement par les épidémiologistes pour atteindre l'immunité collective), cela faisait beaucoup. Nous avons largement (sans doute trop) repris cette polémique :


Toutefois, il nous apparaît encore important de repréciser qu'il semble bien qu'à l'Assemblée nationale les arguments scientifiques n'ont pas cours, ils cèdent le poids devant les arguments politiques et manoeuvres discursives et rhétoriques. Devant un sujet aussi grave de par les conséquences socio-économiques et sanitaires qu'il génère (état d'urgence, confinement avec restrictions massives des libertés collectives et  individuelles), cela ne devrait pas être le cas. Nous reprenons et actualisons donc la partie d'un précédent article portant sur des études ou des estimations évaluant la létalité de la Covid. En effet, des estimations et des études scientifiques notamment sérologiques situent le taux de létalité de la Covid plus entre 0.1% et 0.3% voire inférieure à 0.1% si l'on prend en compte l'ensemble des asymptomatiques.

Dernièrement l'OMS a estimé que 10% de la population mondiale avait contracté la Covid et que 1 million en était décédée. Comme le souligne Off Guardian, "la population mondiale est d'environ 7,8 milliards de personnes, si 10% ont été infectées, cela représente 780 millions de cas. Le bilan mondial des décès attribués aux infections à Sars-Cov-2 est actuellement de 1 061 539".

Déclaration du Dr Ryan de l'OMS (source sur cette page cliquer sur la "Session 1" et de passer à 1:01:33)

    "Nos meilleures estimations actuelles nous indiquent qu'environ 10% de la population mondiale pourrait avoir été infectée par ce virus. Cela varie selon les pays, cela varie des zones urbaines aux zones rurales, cela varie entre les différents groupes".

On se retrouve donc avec un taux de mortalité, selon ces estimations à la louche de l'OMS, de 1 061 539 décès / 780 000 000 cas soit un taux de létalité de 0.136%. Ce chiffre est une estimation voisine des taux de mortalité de la grippe saisonnière qui se situe entre 0.1% et 0.2% et non d'une grippe grave qui se situe aux alentours de 0.4%.

Qu'en est-il du taux de mortalité de la Covid-19 à partir des études sérologiques ?
Elles sont voisines de l'estimation donnée à partir des allégations du Dr Ryan de l'OMS citées ci-dessus. Selon les dernières études immunologiques, la létalité globale du Covid-19 dans la population générale se situe entre 0,1 % et 0,36 % dans la plupart des pays (en dehors des maisons de retraites médicalisées ou des maisons de santé pour personnes âgées), ce qui est comparable aux pandémies de grippe moyennes de 1957 et 1968.  (IFR : Infection Fatality Rate : taux de mortalité infectieux)


 
Pays Publié Population IFR (%) La source
Global Oct. 14 51 emplacements
Moins de 70 ans
0,27³
0,05³
Ioannidis
Japon Sept. 23 Tokyo <70 ans 0,01 Hibino
Etats-Unis Sept. 2 Indiana 0,26 5 OBJECTIF
Brésil Sept. 1
sept. 21
Maranhao
Manaus
0,17
0,28
da Silva
Buss
Islande Sept. 1 Population générale
Moins de 70 ans
0,30
0,10
NEJM
Suisse 14 juillet
7 août
Hotspot de Genève
Région de Zurich
0,32¹
0,30¹
Perez
Aguzzi
Inde 31 juillet Delhi
Mumbai
0,07²
0,12²
Inde
Afrique 29 juillet
5 août
Kenya
Malawi
0,01
0,01
Uyoga
Grace
L'Autriche 25 juin Point chaud d'Ischgl 0,26 von Laer
Suède 16 juin Stockholm NNH
Stockholm <70 ans
0,35 6
0,09
FOHM
Slovénie Le 6 mai Population générale 0,16 GSI
Allemagne 4 mai Point chaud de Heinsberg 0,36 4 Streeck
Iran 1er mai Province de Guilan 0,12 Shakiba
États-Unis 7 30
avril 24
avril 21 avril
Comté de Santa Clara Comté de
Miami-Dade Comté de
Los Angeles
0,17
0,18
0,20
Bendavid
Miami
Sood
Danemark 28 avril Donneurs de sang (<70 ans) 0,08 Erikstrup

1) 0,64% et 0,60% y compris les maisons de retraite médicalisées; 2) 0,14% et 0,23% en supposant 40% de décès manquants ( plus ); 3) valeurs médianes; 4) l'IFR non ajusté est de 0,28% (page 9); 5 ) population générale (à l'exclusion des maisons de soins infirmiers); 6) 0,58% y compris les maisons de retraite à Stockholm (environ 40% des décès, voir page 23); 7) Ces études étatsuniennes peuvent sous-estimer l'IFR réel, car elles ont été réalisées au début d'une pandémie en accélération locale. Remarque : La méta-étude Meyerowitz-Katz, très citée, affirmant un IFR Covid-19 global de 0,68% est trompeuse car elle mélange des études de modélisation et des études sur les anticorps, les maisons de retraite et la population générale, les IFR de phase précoce et tardive, et engage plusieurs des erreurs.

Source : Swiss Policy Research

La plupart des études sur les anticorps ont montré un taux de mortalité infectieuse (IFR) de 0,1 à 0,36 % dans la population (en dehors des maisons de retraites médicalisées ou Homes).

Les études de séroprévalence par contre ne tiennent pas compte du nombre de personnes déjà immunisées à la Covid qui ne présentent pas d'anticorps car elles ont une immunité croisée avec d'autres coronavirus. En effet, de nombreuses personnes ont déjà fait leur immunité avec d'autres coronavirus plus anciens et présentent une immunité cellulaire sans présence d'anticorps à la Covid. Cela a déjà été rapporté par de nombreuses revues médicales scientifiques.
Une étude publiée dans The Cell relève une immunité croisée entre les coronavirus "du rhume" en circulation et le SRAS-CoV-2 chez 40 à 60% des personnes non exposées à la Covid
- Selon SPR, plusieurs études scientifiques montrent qu'une majorité de gens disposent d'une immunité préexistante au Covid-19
- Coronavirus jusqu'à cinq fois plus courant et moins mortel que prévu
 

Extrait de quelques études sur le sujet :
1. Une étude suédoise a montré que les personnes atteintes d'une maladie légère ou asymptomatique neutralisaient souvent le virus avec des cellules T sans avoir besoin de produire d'anticorps. Dans l'ensemble, l'immunité des cellules T était environ deux fois plus fréquente que l'immunité par anticorps.

2. Une vaste étude espagnole sur les anticorps, publiée dans le Lancet, a montré que moins de 20 % des personnes symptomatiques et environ 2 % des personnes asymptomatiques avaient des anticorps IgG.

3. Une étude allemande (preprint) a montré que 81% des personnes qui n'avaient pas encore été en contact avec le nouveau coronavirus avaient déjà des cellules T à réaction croisée et donc une certaine immunité de fond (due au contact avec les précédents coronavirus du rhume).

4. Une étude chinoise publiée dans la revue Nature a montré que chez 40 % des personnes asymptomatiques et chez 12,9 % des personnes symptomatiques, aucun anticorps IgG n'est détectable après la phase de guérison.

5. Une autre étude chinoise portant sur près de 25 000 employés de clinique à Wuhan a montré qu'au plus un cinquième des employés présumés infectés avaient des anticorps IgG (article de presse).

6. Une petite étude française (prépublication) a montré que six des huit membres de la famille de patients atteints de coronavirus ont développé une immunité temporaire des cellules T sans anticorps.

Swedish Doctor: T-cell immunity and the truth about Covid-19 in Sweden / Médecin suédois : L'immunité des cellules T et la vérité sur la Covid-19 en Suède

Ce qui pourrait expliquer pourquoi de nombreuses personnes sont asymptomatiques à la Covid-19.
- British Medical Journal Covid-19 : 80% des cas sont asymptomatiques, selon les données de la Chine
 

L'autorité sanitaire étatsunienne, le CDC a publié en mai une "meilleure estimation" encore prudente de 0,26% (basée sur 35% de cas asymptomatiques) ce qui reste légèrement au-dessus d'une grippe saisonnière si nous acceptons l'idée qu'il n'y ait que 35% d'asymptomatiques.
- 27.05.20 Liberty Beacon / Washington Post CDC Slashed the COVID-19 Fatality Rate Used to Justify Lockdowns :  "L'agence a proposé une "meilleure estimation actuelle" de 0,4 %. Elle a également estimé que 35 % des personnes infectées ne développent jamais de symptômes. Ces chiffres, une fois réunis, donneraient un taux de mortalité par infection de 0,26%, ce qui est inférieur à la plupart des estimations produites par les scientifiques et les modélisateurs à ce jour".

 

Fin mai, cependant, une étude immunologique de l'Université de Zurich a été publiée, qui a montré pour la première fois que les tests habituels de mesure des anticorps dans le sang (IgG et IgM) peuvent détecter au maximum environ un cinquième de toutes les infections à coronavirus. La raison en est que chez la plupart des gens, le nouveau coronavirus est déjà neutralisé par des anticorps sur la muqueuse (IgA) ou par l'immunité cellulaire (lymphocytes T) et qu'aucun symptôme ou seulement des symptômes légers se développent. Les immunologistes de l'Université de Zurich ont découvert que les personnes atteintes d'une maladie grave ont des anticorps détectables dans leur sang, alors que les cas bénins n'en ont presque jamais. Mais plus de 80% des cas de Covid-19 sont bénins. Cela signifie que le nouveau coronavirus est probablement beaucoup plus répandu qu'on ne le pensait et que la létalité par infection est environ cinq fois moins élevée que ce qui avait été estimé précédemment. La létalité réelle pourrait donc être nettement inférieure à 0,1 % et donc se situer dans la fourchette de la grippe saisonnière.



Selon les Center for Disease Controls étatsuniens, les taux de létalité de la Covid sont par tranche d'âge de 0,003% (0-19 ans), de 0,02% (20-49 ans), de 0,5% (50-69 ans) et de 5,4% (70 ans et plus).

Ainsi selon les CDC, le taux de survie des personnes âgées de 0 à 19 ans pour la COVID19 est estimé à 99,997 %, celui des 20 à 49 ans à 99,98 %, celui des 50 à 69 ans à 99,5 % et celui des 70 ans + 94,6 % respectivement. C'est donc une maladie au taux de létalité élevé pour les personnes âgées de plus de 70 ans et celles souffrant de maladies chroniques sinon on peut dire que cette maladie d'après les chiffres données a un taux de létalité faible et voisin de celui de la grippe saisonnière.

Exemple: taux de mortalité par groupe d'âge dans le Massachusetts ( mass.gov )

Angleterre: Mortalité 2020 par rapport à la forte vague grippale de 1999/2000 ( InProportion )

Pour un autre point de vue, lire :
- Libération 13.10.20 L'OMS a-t-elle reconnu que le Covid tue moins que la grippe ?

***
Pour toute question ou remarque merci de nous contacter à l'adresse mail suivante : samlatouch@protonmail.com.

Pour savoir pourquoi nous avons dû changer d'e-mail : cliquez ici.
----

Les articles du blog subissent encore les fourches caudines de la censure cachée via leur déréférencement par des moteurs de recherche tels que Yahoo, Qwant, Bing, Duckduckgo. Pour en avoir le coeur net, tapez le titre de cet article dans ces moteurs de recherche, vous remarquerez qu'il n'est pas référencé si ce n'est par d'autres sites qui ont rediffusé notre article.
- Contrairement à Google, Yahoo & Co boycottent et censurent les articles de SLT en les déréférençant complètement !
- Les articles de SLT toujours déréférencés sur Yahoo, Bing, Duckdukgo, Qwant.
- Censure sur SLT : Les moteurs de recherche Yahoo, Bing et Duckduckgo déréférencent la quasi-totalité des articles du blog SLT !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page