Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Selon l'ONU, au moins 400 000 enfants yéménites de moins de 5 ans pourraient mourir de faim cette année (Middle East Monitor)

par MEM 14 Février 2021, 09:13 Yemen Famine Blocus Crimes contre l'humanité Arabie Saoudite ONU Santé Articles de Sam La Touch

Selon l'ONU, au moins 400 000 enfants yéménites de moins de 5 ans pourraient mourir de faim cette année
Article originel : UN: At least 400,000 Yemen children under 5 could die of starvation this year
Middle East Monitor, 12.02.21

Au moins 400.000 enfants yéménites de moins de cinq ans pourraient mourir de faim cette année sans intervention urgente, alors que les taux de malnutrition sévère s'envolent en raison de la guerre et de la pandémie de coronavirus, ont déclaré aujourd'hui quatre agences des Nations Unies.

Ces avertissements surviennent près de six ans après le déclenchement de la guerre qui a rendu 80 % de la population dépendante de l'aide humanitaire.

Dans un rapport, les agences ont prévu une augmentation de 22 % de la malnutrition aiguë sévère chez les enfants de moins de cinq ans au Yémen, par rapport à 2020.

La malnutrition aiguë sévère signifie qu'il y a un risque de décès par manque de nourriture. Aden, Hodeida, Taiz et Sanaa sont parmi les régions les plus touchées, selon le rapport.

"Ces chiffres sont un nouvel appel à l'aide du Yémen où chaque enfant sous-alimenté signifie aussi une famille qui lutte pour survivre", a déclaré le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley, dans une déclaration conjointe avec l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'UNICEF et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

En 2021, 2,3 millions d'enfants de moins de 5 ans devraient encore souffrir de malnutrition aiguë.
 

    "La malnutrition aiguë chez les jeunes enfants et les mères au Yémen a augmenté chaque année lors du conflit"
 

Ils ont déclaré que les taux élevés de maladies et les taux croissants d'insécurité alimentaire sont à l'origine de cette situation.

On prévoit qu'environ 1,2 million de femmes enceintes ou allaitantes souffriront de malnutrition aiguë cette année.

La famine n'a jamais été officiellement déclarée au Yémen. Selon les Nations unies, le pays connaît la plus grande crise humanitaire au monde.

Outre le conflit, le déclin économique et la pandémie, le manque de dons l'année dernière contribue également à l'aggravation de la crise humanitaire.

Les services de nutrition et autres services qui empêchent des millions de personnes de mourir de faim et de maladie se ferment progressivement dans tout le Yémen en raison de la grave pénurie de fonds.

Les agences ont déclaré n'avoir reçu que 1,9 milliard de dollars sur les 3,4 milliards de dollars nécessaires à la réponse humanitaire du pays. Les programmes ont commencé à se fermer et à se réduire.

Le Yémen appauvri est en proie à la violence et au chaos depuis 2014, date à laquelle les Houthis ont envahi une grande partie du pays, y compris la capitale, Sanaa. La crise s'est aggravée en 2015, lorsqu'une coalition militaire dirigée par les Saoudiens a lancé une campagne aérienne dévastatrice visant à réduire les gains territoriaux des Houthis.

La guerre a tué plus de 100 000 personnes et en a poussé des millions au bord de la famine, selon les données officielles des Nations unies (ONU).

Traduction SLT

***
Pour toute question ou remarque merci de nous contacter à l'adresse mail suivante : samlatouch@protonmail.com.

Pour savoir pourquoi nous avons dû changer d'e-mail : cliquez ici.
----

Les articles du blog subissent encore les fourches caudines de la censure cachée via leur déréférencement par des moteurs de recherche tels que Yahoo, Qwant, Bing, Duckduckgo.
- Rapport de l'IRSEM de novembre 2018. Comment l'armée française considère le blog de SLT et ...les autres
- Contrairement à Google, Yahoo & Co boycottent et censurent les articles de SLT en les déréférençant complètement !
- Censure sur SLT : Les moteurs de recherche Yahoo, Bing et Duckduckgo déréférencent la quasi-totalité des articles du blog SLT !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page