Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le lapsus de Macron sur le faible nombre de malades atteint de la Covid en réanimation (Vidéos)

par SLT 2 Avril 2021, 13:47 Macron Coronavirus Vaccin Confinement France Articles de Sam La Touch

Lors de son intervention télévisée du 31.03.21, où il a fait l'apologie de la solution vaccinale et étendu le confinement avec fermeture des écoles, le président de la République française a fait un lapsus que peu de personnes ont relevé. Il a déclaré en lisant à l'évidence sur son prompteur qu'il y avait "28 malades du Covid à l'hôpital" (vidéo ci-dessous à partir de 6'40"). Lapsus qui vient détruire tous les arguties de son discours pour justifier l'extension du confinement et la nécessité d'imposer le vaccin à tous. Ce qui s'appelle se faire un croque en jambe rhétorique.

"Je veux ce soir saluer à nouveau, en votre nom à tous, l'action remarquable de nos soignants et en particulier les équipes de réanimation et de soins critiques qui secteurs publiques comme secteurs privés agissent main dans la main, mutualisent les équipes, innovent, non seulement pour soigner les 28 malades du Covid à l'hôpital mais aussi pour transformer les salles d'opérations en salles de réanimation..."

A noter que le texte en sous-titre a supprimé le chiffre "28" pour ne garder que les termes "les malades" (à 7'04" sur la vidéo ci-dessous).

Confinement, fermetures d'écoles, vaccins... TOUTES LES ANNONCES d'Emmanuel Macron Le Président de la République Emmanuel Macron s'est adressé aux Français mercredi 31 mars 2021 à 20h à la télévision et sur Figaro Live.

Dr Bernard Kron - "Les chiffres qu'on vous donne sont faux ! Et il suffirait d'ouvrir des lits !" Le Dr Bernard Kron, membre de l'Académie Nationale de Chirurgie, auteur de "Blouses blanches, colère noire" aux éditions Max Milo met les points sur les i

Le discours extraordinaire du Dr. Kierzek sur l'épidémie : "Arrêtez de céder à la panique!"

Le Dr Kierzek ne fait que reprendre ce que le landernau médiatico-médical sait : à savoir que pour des raisons de gestion comptable de la santé publique cédant aux sirènes du libéralisme, le nombre de lits en réanimation et ailleurs a été drastiquement diminué ces dernières années.
- Malgré les déclarations d’Olivier Véran, suppressions de lits et fermetures d’hôpitaux se poursuivent (Bastamag)

 

Le lapsus de Macron sur le faible nombre de malades atteint de la Covid en réanimation (Vidéos)

C'est à croire que les autorités de santé et le gouvernement ne prennent pas vraiment au sérieux la "pandémie" actuelle. Mais, nous voilà rassuré, Macron vient d'annoncer qu'il allait augmenter le nombre de lits en réanimation malgré un lapsus que les mauvaises langues voudront considérer comme révélateur.

Certains vont jusqu'à dire que Macron avec les médias organisent la panique.

 

- Le Dr Alain Houpert, sénateur LR, déclare sur Sud Radio "Emmanuel Macron organise la panique" (Vidéo)

Alain Houpert - "Emmanuel Macron organise la panique" André Bercoff reçoit Alain Houpert, médecin radiologue et sénateur (LR) de la Côte-d'Or.

Allons, allons, reprenons nous, la France est à nouveau en guerre contre la Covid ! Et nous ne comparerons pas Macron à Don Quichotte, ni Castex à Sancho Panza. Ce serait à l'évidence déplacé car l'heure est grave.

***
Pour toute question ou remarque merci de nous contacter à l'adresse mail suivante : samlatouch@protonmail.com.

Pour savoir pourquoi nous avons dû changer d'e-mail : cliquez ici.
----

Les articles du blog subissent encore les fourches caudines de la censure cachée via leur déréférencement par des moteurs de recherche tels que Yahoo, Qwant, Bing, Duckduckgo.
- Rapport de l'IRSEM de novembre 2018. Comment l'armée française considère le blog de SLT et ...les autres
- Contrairement à Google, Yahoo & Co boycottent et censurent les articles de SLT en les déréférençant complètement !
- Censure sur SLT : Les moteurs de recherche Yahoo, Bing et Duckduckgo déréférencent la quasi-totalité des articles du blog SLT !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page