Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un rapport alerte sur le « nombre important de cas d’échecs vaccinaux avec le vaccin Janssen ». L’ANSM souligne une « surreprésentation de patients » vaccinés avec Janssen en réanimation, notamment à Marseille et à Tours.

par SLT 13 Septembre 2021, 20:18 ANSM Vaccin Janssen Coronavirus Allégations France Articles de Sam La Touch

 

 

 

Lire le point de situation de l'ANSM publié le 12.09.21
- Point de situation sur la surveillance des vaccins contre la COVID-19 - Période du 20/08/2021 au 02/09/2021

Extrait :
"L’analyse des effets indésirables rapportés avec le vaccin Janssen couvre les données validées du 20 août au 2 septembre 2021.


Depuis le début de la vaccination, un total de 605 cas ont été analysés par les CRPV rapporteurs (Lyon et Grenoble). La majorité des effets indésirables sont non graves, attendus et d’évolution favorable, en particulier des effets de réactogénicité (par exemple des malaises). Au total, plus de 1 018 000 injections ont été réalisées au 2 septembre 2021. La vaccination avec le vaccin Janssen a débuté en France le 24 avril 2021 chez les personnes âgées de plus de 55 ans. 

Depuis le début de la vaccination, 32 cas d’infection à Covid-19 ont été observés à la suite d’une vaccination avec Janssen, dont 4 décès des suites de la Covid-19. Les personnes concernées ont un âge médian de 68 ans, avec de multiples comorbidités à risque de forme grave de Covid-19. Le comité de suivi considère qu’il s’agit d’un signal potentiel. Les investigations se poursuivent. Depuis début septembre, il est recommandé qu’une dose de rappel par un vaccin ARNm soit proposée aux personnes ayant eu une première dose avec le vaccin Janssen à partir de 4 semaines après la première injection. Ces éléments seront partagés au niveau européen.

Il n’y a pas eu d’autre signal identifié sur la période avec Janssen.

***
Pour toute question ou remarque merci de nous contacter à l'adresse mail suivante : samlatouch@protonmail.com.

Pour savoir pourquoi nous avons dû changer d'e-mail : cliquez ici.
----

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page