Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'adhésion de Boris Johnson à l'Etat Big Brother va bien au-delà de la Covid (The Telegraph)

par Fraser Nelson 17 Décembre 2021, 20:01 Boris Johnson Dictature sanitaire Coronavirus Instrumentalisation Grande-Bretagne Articles de Sam La Touch

L'adhésion de Boris Johnson à l'Etat Big Brother va bien au-delà de la Covid
Article originel : Boris Johnson’s embrace of the Big Brother state goes well beyond Covid
Par Fraser Nelson
The Telegraph, 16.12.21

L'effondrement de la popularité du Premier ministre est en partie dû à son virage vers un conservatisme illibéral.

 

Mon fils aîné a 14 ans ce mois-ci, il approche de la partie gênante de son adolescence. Il ferait mieux de faire attention à ce qu'il fait. S'il fait une farce en état d'ébriété qui déplaît suffisamment au ministre de l'intérieur du jour, alors il ou elle peut lui retirer sa citoyenneté, une sanction qui ne peut pas m'être infligée. Cette sanction est réservée aux enfants d'immigrés - ou, plus précisément, à ceux qui peuvent prétendre à un autre passeport (ma femme est suédoise, donc il en a un). Sa citoyenneté britannique n'est pas un droit, comme la mienne, mais un privilège qui peut être révoqué.

Boris Johnson va bientôt modifier cette loi, la rendant encore plus sévère en supprimant le droit des cibles à être prévenues à l'avance. Il s'agit de la dernière prise de pouvoir de son gouvernement et elle est destinée à des personnes comme Shamima Begum, qui a quitté Londres pour rejoindre l'État islamique. Plutôt que de la juger ici, Sajid Javid a décidé de lui retirer sa citoyenneté et de lui suggérer d'obtenir un passeport du Bangladesh (pays d'origine de ses parents). Une décision controversée parmi ceux qui pensent que la citoyenneté britannique devrait, à tout le moins, garantir la justice britannique.

Tout ceci peut être considéré comme faisant partie d'une tendance : l'étrange montée du conservatisme illibéral. Cette semaine, nous avons perdu le droit des citoyens respectueux de la loi d'aller où ils veulent sans que l'État leur demande de prouver leur identité (et leur statut immunologique). "Nous ne sommes pas un pays où l'on porte des papiers", a déclaré Matt Hancock lorsqu'il nous promettait que les dossiers du NHS ne seraient jamais utilisés pour créer un système de passeport vaccinal afin de mieux protéger la liberté.

Vous pouvez protester contre tout cela, mais vous avez intérêt à faire vite. Les manifestations causant une "gêne sérieuse" seront bientôt illégales - un nouveau critère arbitraire qu'il appartient au ministre de l'Intérieur de définir. Étant donné la facilité avec laquelle le No 10 semble s'énerver de nos jours, la barre pourrait être assez basse. Les nouvelles sanctions iront d'une amende de 2 500 £ à trois mois de prison. Si vous "causez imprudemment une nuisance publique", vous risquez 10 ans de prison...

Lire la suite

Traduction SLT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page