Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Emmerder les non vaccinés ? (Bournbrooke)

par Frederik Edward 7 Janvier 2022, 02:54 Macron Passeport vaccinal Coronavirus Insulte France Apartheid Dictature sanitaire Articles de Sam La Touch

Article originel :  P*** off the unvaccinated? Plus ca change!
Par Frederik Edward
Bournbrook, 6.01.22

Macron ne considère pas les Français non vaccinés comme des citoyens à part entière, affirmant qu'une "personne irresponsable" (c'est-à-dire ceux qui ne se sont pas encore soumis à la coercition du gouvernement) "n'est pas un citoyen".
 

L'autre jour, le président lilliputien de la République française - bien qu'il préfère se comparer à Jupiter - a déclaré que son objectif était d'"emmerder" les non-vaccinés.

Je ne parle pas français et je ne peux donc pas me prononcer sur la qualité de la traduction qui circule, mais je suis sûr que l'essentiel est là. Macron ne considère pas les Français non vaccinés comme des citoyens à part entière, affirmant qu'une " personne irresponsable " (c'est-à-dire ceux qui ne se sont pas encore soumis à la coercition du gouvernement) " n'est pas un citoyen ".

Quels étaient les mots d'ordre de la révolution ? L'égalité et la liberté n'en faisaient-elles pas partie ?

Son espoir est de rendre la vaccination obligatoire en exigeant un passeport vaccinal pour pouvoir faire autre chose que manger, respirer ou déféquer. En cela, il ne diffère guère de nombreux États européens qui se sont joyeusement accrochés à l'autoritarisme sanitaire avec un degré étonnant d'ignorance historique.

En tant que tel, je ne pense pas que nous devions être particulièrement offensés par les remarques de Macron. En parlant un peu trop honnêtement, il n'a fait que confirmer ce que nous savions tous depuis le début de la politique. Qu'il s'agisse d'emmerder, de contraindre ou de forcer, l'objectif final est le même.
 

Ces commentaires ont soulevé l'ire des politiciens de l'opposition, pour qui, apparemment, un mot honnête prononcé est plus préoccupant que deux années de liberté étouffante. Il semble que tant que vous n'appelez pas ce chat un chat, vous pouvez continuer à faire ce que vous voulez.

Faire chier les non-vaccinés est la tactique de choix dans le monde occidental. En Allemagne, les non-vaccinés sont des citoyens de seconde zone : ma parente y a vu sa liberté considérablement réduite en raison de sa décision de résister à la pression de l'État allemand. Les discussions sans fin sur les mandats menacent de faire de même aux États-Unis.

Curieusement, l'un des endroits où l'on résiste à la vaccination obligatoire est la Chine. Aujourd'hui encore, dans cette société supposée être la plus autoritaire, le consentement est requis. Mon enseignante chinoise non vaccinée, qui vit dans le centre de la Chine, mène sa vie comme si de rien n'était. David Starkey a dit que nous avons commencé avec un virus chinois et que nous finirons avec une société chinoise. Il se pourrait même que nous soyons en train de chiner les Chi-coms.

Espérons que des personnalités comme Macron fassent preuve de plus d'honnêteté. Plus ils seront frustrés par la désobéissance de leurs citoyens, moins leur langage sera prudent. Et à mesure que cela se produira, les écailles commenceront à tomber des yeux d'un nombre croissant d'entre nous.

Du moins, je l'espère : d'après les sondages, si l'on ose s'y fier, une majorité de personnes sont favorables à la politique de Macron. Voilà une fausse note pour la nouvelle année.

Traduction SLT avec DeepL.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page