Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Russie annonce une mobilisation partielle (MoA)

par MoA 21 Septembre 2022, 18:47 Poutine Ukraine Guerre Russie Mobilisation Articles de Sam La Touch

La Russie annonce une mobilisation partielle
Article originel : Russia Announces Partial Mobilization
Moon of Alabama, 21.09.22

Le discours télévisé attendu du président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine, annoncé pour hier soir, n'a eu lieu que ce matin.

Poutine a annoncé une mobilisation partielle des réserves militaires :

    Seuls les citoyens qui sont actuellement dans la réserve et, surtout, ceux qui ont servi dans les rangs des forces armées, qui ont certaines spécialités militaires et une expérience pertinente seront soumis à la conscription pour le service militaire.

    Les personnes appelées au service militaire avant d'être envoyées dans les unités devront nécessairement suivre une formation militaire supplémentaire tenant compte de l'expérience d'une opération militaire spéciale.
 

En outre, tous les contrats de service militaire actuellement en vigueur (généralement de 3 à 12 mois) sont prolongés indéfiniment.

    M. Poutine a déclaré que le conflit actuel a été déclenché par l'Occident, notant que les pays occidentaux cherchent à détruire et à désintégrer la Russie. Il a déclaré que l'Occident avait soutenu les terroristes internationaux, encouragé l'infrastructure de l'offensive de l'OTAN à proximité des frontières de la Russie et encouragé la russophobie.

Le ministre de la Défense Sergei Shoigu a déclaré (vidéo, reportage Sputnik) que 300 000 réservistes seront mobilisés. Les conscrits et les personnes qui étudient actuellement ne seront pas envoyés en Ukraine.

Il a également déclaré que, jusqu'à présent, 5 937 soldats russes sont morts pendant la guerre en Ukraine. (Ce chiffre n'inclut pas les milices de la DPR et de la LPR, ni le groupe Wagner, qui ont effectué la majeure partie du travail en première ligne et ont donc connu des pertes plus élevées). Shoigu estime les pertes ukrainiennes à quelque 62 000 tués et quelque 50 000 blessés. (Je considère cela comme une estimation basse).

La réserve militaire totale de la Russie, c'est-à-dire les personnes qui ont déjà suivi un entraînement militaire, est de 25 millions. Elle dispose également de l'équipement nécessaire pour armer ces forces.

Selon certaines rumeurs, l'Ukraine se prépare à une offensive totale, en mobilisant et en préparant de nouvelles unités de Kiev et de l'ouest pour une grande poussée contre les forces russes et alliées. Il faudra quelques mois pour s'y préparer. L'Ukraine aura besoin de beaucoup plus d'équipements et de munitions en provenance de "l'Ouest", y compris des chars et des véhicules de combat d'infanterie "occidentaux", et elle doit encore former ses troupes pour qu'elles soient en mesure de les utiliser. Elle a probablement l'intention de ne lancer l'offensive qu'au printemps.

La mobilisation annoncée maintenant par la Russie pourrait avoir pour but d'inciter Kiev à lancer prématurément son offensive générale. Les troupes russes mobilisées mettront environ trois mois à être prêtes pour la guerre. La Russie pourrait donc lancer sa propre offensive pendant la saison d'hiver. Entre-temps, un travail défensif constant continuera à dégrader gravement les unités ukrainiennes qui se trouvent actuellement sur ou près des lignes de front.

Avec une force de 300 000 soldats supplémentaires, bien au-delà des 100 000 à 150 000 soldats engagés actuellement dans la guerre, les forces russes pourraient modifier leur tactique et passer de la lenteur actuelle à une guerre de manœuvre à plus grande échelle avec des frappes lourdes dans la profondeur opérationnelle de l'armée ukrainienne.

La Biélorussie, alliée de la Fédération de Russie, est également en train de se préparer à la guerre. Elle pourrait, comme elle l'a déjà menacé, couper les lignes d'approvisionnement de l'"ouest" vers l'Ukraine dans la partie occidentale de ce pays.

Si les attaques ukrainiennes actuelles contre les civils et les infrastructures en Russie et dans les régions du Donbass se poursuivent, nous pouvons nous attendre à ce que les forces russes commencent à dégrader les infrastructures ukrainiennes à grande échelle. Les réseaux électriques et ferroviaires seraient les premières cibles.

Mise à jour :

Il y a environ deux semaines, une offensive ukrainienne réussie a entraîné le retrait des troupes russes dans la région de Kharkov. C'est du moins la version "occidentale" de cette histoire. Selon une autre version, les troupes russes se sont intentionnellement retirées de la région afin de susciter des appels russes à une escalade de la guerre.  Le retrait d'Izium n'a donc probablement été qu'un simple catalyseur pour "commencer sérieusement" :

    L'opinion publique russe, qui, au début, ne comprenait pas entièrement pourquoi la guerre était nécessaire, a depuis pris conscience de la situation. Elle comprend désormais le grand jeu qui se joue contre son pays. Elle pourrait bientôt exiger d'ajuster le niveau des ressources consacrées à la guerre à celui nécessaire à une victoire décisive. Les sondages permettront de savoir si et quand ce point sera atteint.

    C'est pourquoi Dima conclut que : "Nous pouvons dire qu'aujourd'hui a été la meilleure journée [...] pour les Russes sur le territoire de l'Ukraine".

    Il est maintenant probablement assuré qu'ils seront libérés. D'une manière ou d'une autre.
    Je pense également que le retrait de la région d'Izium, qui a laissé derrière lui un nombre important de civils pro-russes sous la menace mortelle de groupes fascistes de "filtration", sera le catalyseur d'une escalade significative du côté russe.

 

Enfin, les gants se détachent.

Mise à jour :

Yves Smith vient de publier une version anglaise du discours de Poutine et du décret sur la mobilisation :

    Vous trouverez ci-dessous la transcription en russe du discours matinal de Poutine annonçant une mobilisation partielle de la Russie à partir du 21 septembre. Il n'y a apparemment pas encore de traduction officielle en anglais et, de toute façon, le site du Kremlin est bloqué aux États-Unis (ce qu'il n'est plus depuis le début de l'opération militaire spéciale) et même pour les utilisateurs de VPN amis dans certains pays d'Asie. Nous publions donc également une traduction automatique, que nous remplacerons par une traduction anglaise officielle dès qu'elle sera disponible.

    Nous publions également une version anglaise de l'ordre de mobilisation, qui, ici et apparemment dans la version originale russe, ne comporte pas le point 7. Vous pouvez théoriquement trouver l'ordre ici : http://kremlin.ru/events/president/news/69391

    Comme vous pouvez le voir, Poutine affine et étend sa critique de "l'Occident collectif" et de sa campagne visant à préserver l'ordre unipolaire aux dépens du Sud, ainsi que de sa campagne contre la Russie. Vers la fin, Poutine déclare : ...

Traduction SLT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page