Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Armes chimiques en Syrie : la filière turque

par Sam La Touch 29 Septembre 2013, 19:08 OTAN Turquie Al-Quaïda Syrie armes chimiques

Armes chimiques en Syrie : la filière turque

Selon World Tribune.com, suite aux pressions russes et syriennes, la Turquie a été obligée d'arrêter des rebelles syriens qui cherchaient à acquérir des armes chimiques (dont huit produits chimiques comprenant notamment des précurseurs du gaz sarin) pour les faire transiter de la province turque d'Hatay vers la Syrie. Un acte d'accusation a été formulé devant un tribunal dans le sud de la Turquie.

"C'est la première fois que la Turquie a confirmé les déclarations russes et syriennes selon lesquelles des milices rebelles proches d'Al-Qaida disposeraient de précurseurs des armes chimiques pour mener des attaques contre l'Armée syrienne et les forces de sécurité. Début septembre, les États-Unis, qui ont imputé les attaques chimiques au régime d'Assad, ont publié un rapport selon lequel il était exclu que les rebelles puissent posséder des armes chimiques." [1]

Mais selon Irib[2], des agents de renseignement turcs seraient impliqués dans le trafic du gaz sarin et le gouvernement turc n'aurait rien fait pour remonter la filière turque.

"Selon le site Sul Khabar, le gouvernement turc est impliqué dans le trafic du gaz sarin vers la Syrie ! Et comment ? " Après avoir arrêté une bande de trafiquant de substance chimique à Adena, le gouvernement d'Ankara n'a rien fait pour identifier la filiation de ses membres " !! " Haytham Ghassab , l'un des membres de cette bande est membre d'Al Nosra . il a reconnu appartenir à Lashgar Islam , une milice qui possède une unité spécialisée dans l'attaque chimique" et le site d'ajouter : " le réquisitoire du procureur général turc contre Ghassab montre qu'il appartient à un vaste réseau d'achat et de trafic d'armes chimique de la Turquie vers la Syrie. le requisitoire mentionne le nom de certains membres du renseignement turc comme étant leur complice" le site poursuit : " l'un des chefs terroristes Abdel Rahman Ben Ouf , lié à Al Nosra et membre de la bande a aussi reconnu avoir reçu des roquettes à tête chimique à Deir Zeeour depuis la Turquie."

Si les faits étaient avérés ils confirmeraient les informations de la presse turque (Zaman[3]) en mai 2013, selon laquelle , 4 kg de gaz Sarin avait été retrouvé par la police turque chez les rebelles syriens d'Al-Nosra. Cette branche est proche d'Al-Qaïda et fut soutenue par les autorités US, britanniques, françaises et israëliennes en Syrie qui lui fournissaient, jusqu'à très récemment, armes, logistiques et combattants.

Des informations que l'on ne retrouve malheureusement que de manière très parcellaire chez les communicants de l'OTAN.

Référence :
1. World Tribune.com Turkey confirms Syrian rebels with Al Qaida ties sought chemical weapons
2. Irib Agents de renseignement turcs impliqués dans le trafic du gaz sarin ?

3.ZAMMAN 30.05.13 Adana'da El Kaide operasyonu: 12 gözaltı

4.Blog SLT Mediapart Al-Qaïda soutenu par l'OTAN en Syrie détient du gaz sarin (Zaman)

commentaires

Haut de page