Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Venezuela va "protéger" 5 pétroliers iraniens en approche avec une escorte militaire de navires et d'avions (Southfront)

par South Front 21 Mai 2020, 17:33 Venezuela Iran Pétrole USA Tension Articles de Sam La Touch

Le Venezuela va "protéger" 5 pétroliers iraniens en approche avec une escorte militaire de navires et d'avions
Article originel : Venezuela To ‘Protect’ 5 Inbound Iranian Tankers With Ships & Planes Military Escort
South Front

Bien qu'elle soit largement passée inaperçue dans les médias grand public en raison de tous les aspects liés à la pandémie, nous avons suivi de près la saga de l'envoi provocateur par l'Iran de cinq navires-citernes chargés de carburant au Venezuela, un pays qui manque d'essence, malgré les menaces répétées et croissantes d'une intervention étatsunienne contre cette mission effrontée de violation des sanctions.

Et maintenant que les choses s'aggravent certainement du point de vue de Washington, le gouvernement Maduro a promis de fournir des navires de la marine et des avions militaires pour escorter les pétroliers iraniens qui arrivent.

Le ministre de la défense, Vladimir Padrino, a déclaré mercredi que l'escorte militaire sera prête à défendre les navires une fois qu'ils entreront dans la zone économique exclusive (ZEE) du Venezuela, qui s'étend à 200 miles des côtes - ceci après que Trump ait précédemment ordonné un renforcement naval étatsunien dans les Caraïbes afin de contrecarrer les sanctions et le trafic de stupéfiants menés par ce pays d'Amérique latine.

"Lorsqu'ils entreront dans notre zone économique exclusive, ils seront escortés par des bateaux et des avions des forces armées nationales bolivariennes pour les accueillir et remercier le peuple iranien de sa solidarité et de sa coopération", a déclaré Padrino à la télévision d'État.

Il a souligné qu'il travaillait en étroite coordination avec le ministre de la défense iranien, également après que Washington se soit concentré sur les vols de la compagnie aérienne iranienne Mahan Air, qui a été sanctionnée, à destination et en provenance de Caracas, et qui transporterait des équipements vitaux pour les raffineries de carburant abandonnées du Venezuela, nécessaires à la consommation de gaz domestique.


En attendant, Reuters précise que les pétroliers devraient arriver dans les prochaines semaines :

    Les pétroliers - Fortune, Forest, Petunia, Faxon et Clavel - transportent environ 1,5 million de barils de carburant, et ont passé le canal de Suez au cours des deux premières semaines de mai, selon les données de Refinitiv Eikon. Ils devraient arriver au Venezuela entre fin mai et début juin.

 

Comme on pouvait s'y attendre, le leader de l'opposition soutenu par les États-Unis et "président intérimaire" autoproclamé Juan Guaido concentre son indignation sur la présence d'Iraniens pour soutenir le régime Maduro.

 

 

"Nous sommes très inquiets pour la sécurité des Vénézuéliens, et de l'Amérique latine également, en raison de cette tentative de présence iranienne sur le sol vénézuélien", a déclaré Guaido. Faisant écho aux accusations de Washington, Guaido a également déclaré que Maduro payait à Téhéran "l'or du sang" qui appartient de droit au peuple vénézuélien.

Les États-Unis ont récemment accusé des acteurs extérieurs malfaisants d'avoir aidé à faciliter le projet de "contrebande" d'or à partir de Caracas, en paiement de l'essence iranienne entrante ainsi que des fournitures et du soutien au raffinage. Pompeo a même mis la Chine dans le coup dans des déclarations faites mardi.

En attendant, de nombreux experts mettent en garde contre un affrontement dans les Caraïbes, étant donné la présence de navires de la marine étatsunienne.

 

 

 

L'Iran a averti que toute tentative étatsunienne d'intercepter ses pétroliers "aurait de sérieuses répercussions sur l'administration Trump à l'approche des élections de novembre" - ce qui suggère le retour d'un scénario de guerre des pétroliers "tit for-tat" tel que celui qui s'est déroulé dans le Golfe l'été dernier.

Traduction SLT

Les articles du blog subissent encore les fourches caudines de la censure cachée via leur déréférencement par des moteurs de recherche tels que Yahoo, Qwant, Bing, Duckduckgo. Pour en avoir le coeur net, tapez le titre de cet article dans ces moteurs de recherche, vous remarquerez qu'il n'est pas référencé si ce n'est par d'autres sites qui ont rediffusé notre article.
- Contrairement à Google, Yahoo & Co boycottent et censurent les articles de SLT en les déréférençant complètement !
- Les articles de SLT toujours déréférencés sur Yahoo, Bing, Duckdukgo, Qwant.
- Censure sur SLT : Les moteurs de recherche Yahoo, Bing et Duckduckgo déréférencent la quasi-totalité des articles du blog SLT !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page