Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les États-Unis ouvrent une nouvelle base militaire dans l'ancienne forteresse de l'EI en Syrie (Zero Hedge)

par Tyler Durden 18 Avril 2018, 19:12 Al-Tanak Armée US Impérialisme USA Syrie Articles de Sam La Touch

Les États-Unis ouvrent une nouvelle base militaire dans l'ancienne forteresse de l'EI en Syrie.
Article originel : US Opens New Military Base at Former ISIS Stronghold in Syria
Par Tyler Durden
Zero Hedge


Traduction SLT

Les États-Unis ouvrent une nouvelle base militaire dans l'ancienne forteresse de l'EI en Syrie (Zero Hedge)

Voilà pour les promesses du président Donald Trump de retirer les troupes étatsuniennes de Syrie.

Malgré l'insistance des Etats-Unis à retirer leurs troupes de Syrie (à un moment donné, peut-être dans un avenir lointain), les médias locaux rapportent que les Etats-Unis ont mis en place une nouvelle installation militaire à Deir Ezzor, non loin de la dernière place forte de l'EI en Syrie, qui a été écrasée par l'armée syrienne en novembre, peu avant qu'ils ne déclarent la victoire contre l'EI. La région est également connue pour être riche en pétrole.

Selon les rapports, la nouvelle base est située dans le champ de pétrole d'al-Tanak, qui est contrôlé par les forces kurdes. De la ville de Khasham, dans le sud-est de Deir Ezzor, jusqu'à la ville de Hosseinieh, située au nord-est de la région de Deir Ezzor.

En réponse aux allégations du président français Emmauel Macron selon lesquelles Trump lui avait promis que les États-Unis resteraient en Syrie dans un avenir prévisible, Sarah Huckabee Sanders a insisté sur le fait que rien n'a changé.

"La mission étatsunienne n'a pas changé - le président a clairement indiqué qu'il veut que les forces étatsuniennes rentrent chez elles le plus rapidement possible. Nous sommes déterminés à écraser complètement l'EI et à créer les conditions qui empêcheront son retour. En outre, nous attendons de nos alliés et partenaires régionaux qu'ils assument une plus grande responsabilité militaire et financière pour assurer la sécurité de la région", a déclaré Sarah Huckabee Sanders, porte-parole de la Maison-Blanche.

L'annonce d'une nouvelle base fait suite à des frappes aériennes menées par une coalition dirigée par les Etats-Unis vendredi. Selon le ministère russe de la Défense, la plupart des plus de 100 missiles tirés sur la Syrie n'ont pas atteint leur cible (le Pentagone a déclaré avoir détruit trois installations qui faisaient partie intégrante du programme d'armes chimiques du régime syrien).

Entre-temps, la Russie a déclaré qu'elle dispose de preuves "irréfutables" que l'attaque à l'arme chimique a été mise en scène (ce qui a été corroboré par le célèbre reporter de guerre Robert Fisk).

En outre, la Russie a également trouvé des preuves que certains groupes rebelles sont en possession d'armes chimiques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page