Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[Vidéo] Rapport sur la guerre en Syrie au 4 décembre 2018 : l'armée syrienne a éliminé 270 membres de l'EI dans la province d'Al-Suwayda (Southfront)

par South Front 4 Décembre 2018, 22:06 Rapport de guerre Al Tanf Syrie Articles de Sam La Touch

Rapport sur la guerre en Syrie au 4 décembre 2018 : l'armée syrienne a éliminé 270 membres de l'EI dans la province d'Al-Suwayda
Article originel : Syrian War Report – Dec. 4, 2018: 270 Syrian Army Eliminated 270 ISIS Members In Al-Suwayda Province
South Front

Les forces gouvernementales ont éliminé plus de 270 membres de l'EI et saisi une grande quantité d'armes et de munitions, dont 12 missiles antichars guidés TOW, dans la province d'al-Suwayda depuis la mi-novembre, a annoncé Oleg Makarevich, porte-parole du commandement de la force opérationnelle russe en Syrie le 3 décembre.

"Les terroristes étaient là depuis longtemps, affluant dans la région depuis plusieurs mois. Parmi eux se trouvaient des militants qui ont pu quitter Yarmouk et Damas à l'avance et sont également arrivés d'al-Tanf. Une autre difficulté était que les chars et l'artillerie lourde y ont une maniabilité très limitée, alors que les militants disposaient de nombreux lance-grenades, missiles antichars et mortiers de 82 mm ", a déclaré le porte-parole.

Les 380 km2 à l'est d'Al-Suwayda ont été déclaré totalement libérés de l'EI par les médias syriens le 17 novembre. Malgré cela, selon des sources locales, un certain nombre de cellules de l'EI se cachent encore dans la zone désertique au sud d'Al-Safa. De plus, une forte présence de l'EI peut être observée dans le désert de Homs-Deir Ezzor. Par conséquent, il est prématuré de prétendre, de la part de certaines sources pro-gouvernementales, que le groupe terroriste a été totalement éliminé sur la rive occidentale de l'Euphrate.

La zone d'al-Tanf, sous contrôle étatsunien, est activement utilisée par les terroristes de l'EI comme refuge pour se cacher des attaques de l'armée syrienne et relocaliser ses forces en Syrie orientale. Tant qu'il existe, il est peu probable que les cellules de l'EI soient complètement détruites dans cette partie du pays.

De son côté, la coalition dirigée par les Etats-Unis met tout en œuvre pour empêcher toute opération de sécurité de l'armée syrienne près de la zone d'al-Tanf. Le 2 décembre, la coalition a bombardé les positions de l'armée syrienne près du mont al-Ghurab, à la frontière avec l'Irak. La force dirigée par les États-Unis aurait utilisé le système HIMARS (High Mobility Artillery Rocket System) M142 déployé sur la base d'al-Tanf.

La raison formelle du bombardement n'est pas connue, mais les forces étatsuniennes ont attaqué à plusieurs reprises des unités de l'armée syrienne poursuivant des terroristes dans la zone située à la périphérie de la zone dite de sécurité près d'al-Tanf.

Le 3 décembre, les Unités de protection du peuple kurde (YPG) ont publié une déclaration affirmant que 11 militants soutenus par la Turquie avaient été tués par le groupe lors de deux nouvelles attaques dans la région syrienne d'Afrin.

Le 2 décembre, une unité du GPJ a attaqué une patrouille de Jaysh al-Islam dans le village de Dermishmishe, près d'Afrin City. Cinq des membres de Jaysh al-Islam auraient été tués et trois autres blessés lors de l'attaque. Leur véhicule a également été détruit.

Le même jour, des chasseurs du GPJ ont détruit un véhicule militaire stationné au quartier général d'Ahrar al-Sham dans la ville de Jinderese. Six militants soutenus par la Turquie ont été tués et 8 autres blessés, selon le rapport du GPJ.

Les attaques du GPJ à Afrin se poursuivront probablement jusqu'à ce que l'armée turque et ses supplétifs établissent un réseau de sécurité efficace dans cette partie de la Syrie occupée par la Turquie. Cependant, l'incompétence et la corruption largement connues au sein de groupes militants soutenus par la Turquie retardent et, dans certains cas, sabotent même ces efforts menés par Ankara.

Traduction SLT avec DeepL.com

[Vidéo] Rapport sur la guerre en Syrie au 4 décembre 2018 : l'armée syrienne a éliminé 270 membres de l'EI dans la province d'Al-Suwayda (Southfront)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page