Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[Vidéo] Regardez : Trump court pour se mettre à l'abri alors qu'un ULM se rapproche de lui dans le jardin de son hôtel en Ecosse (Common Dreams)

par John Queally 15 Juillet 2018, 06:31 Trump Parapente Ecosse Fuite Grande-Bretagne Articles de Sam La Touch

Regardez : Trump court pour se mettre à l'abri alors qu'un ULM se rapproche de lui en Ecosse.
Article originel : Watch: Trump runs for cover as Paraglider buzzes feet from him in Scotland
Par John Queally
Common Dreams

Après une journée où des centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de Londres pour dire au président Donald Trump qu'il n'était "pas le bienvenu" au Royaume-Uni, un manifestant de Greenpeace a exécuté un vol en parapente - portant une bannière qui disait "Trump : Bien en dessous de la normale" - sur le golf de Trump à Turnberry, en Écosse, au moment où le président entrait dans l'hôtel vendredi soir.

"Malgré les efforts pour éloigner les manifestants de la fête présidentielle, rapporte le Guardian, le parapente a survolé les tireurs d'élite de la police devant l'hôtel, apparemment en vue du président".

Greenpeace a déclaré avoir alerté la police de l'action juste avant qu'elle n'ait lieu et Ben Stewart, un porte-parole du groupe, a déclaré : "Theresa May n'aurait pas dû honorer Trump avec une visite au Royaume-Uni. La grande majorité des Britanniques sont consternés par ses paroles et ses actes. C'est tout simplement le pire président de tous les temps. C'est pour ça qu'on l'a survolé avec un message le considérant bien en dessous de la normale."

Et Greenpeace en Grande-Bretagne s'est attribué le mérite de l'action sur les médias sociaux :

[Vidéo] Regardez : Trump court pour se mettre à l'abri alors qu'un ULM se rapproche de lui dans le jardin de son hôtel en Ecosse (Common Dreams)

Bien que la personne qui ait piloté le parapente n'ait pas été identifiée, les forces de l'ordre seraient à la recherche d'un suspect.

Traduction SLT
Nos articles subissent encore les fourches caudines de la censure cachée via leur déréférencement par des moteurs de recherche tels que Bing, Yahoo et Duckduckgo. Pour en avoir le coeur net, tapez le titre de cet article dans ces moteurs de recherche (plus de 24h après sa publication). Si vous appréciez notre blog et notre dénonciation du (néo)colonialisme, de l'impérialisme et du racisme, soutenez-le. N'envoyez pas d'argent, faites le connaître ! Merci.  Les articles du Blog de SLT blacklistés sur les moteurs de recherche (Bing, Yahoo, Duckduckgo...) sauf sur Google

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page